Congo requiem

19 votes

  • 7/10 Lu dans la foulée de Lontano, ce qui donne en réalité 1500 pages de secrets et d'exploits familiaux en tout genre, parfois plus ou moins crédibles...
    Sur le scénario, j'ai trouvé la partie africaine beaucoup moins excessive et caricaturale que l'enquête française, ce qui en dit long sur cette dernière.
    C'était mon dixième Grangé, et je ne peux pas dire s'il était meilleur ou moins bon que les précédents...
    En effet, difficile de se faire un avis tant l'auteur s'attache à nous proposer des ouvrages de qualité égale.
    Le lecteur que je suis apprécie beaucoup cette exigence et cette constance.

    03/06/2020 à 22:55 mkl (163 votes, 6.9/10 de moyenne) 4

  • 6/10 Même remarque que pour Lontano : trop long. Si la première partie africaine est très réussie, notamment les conditions d'exploitation des mines de coltan, je trouve la deuxième trop chargée, avec trop de rebondissements, trop de circonvolutions. La fin traitée en quelques pages n'est pas à la hauteur du reste (1500 pages pour les deux tomes !). Mais encore une fois, impossible de pas aller au bout de la lecture. C'est certainement le plus grand talent de l'auteur : la gestion du suspens.

    05/11/2018 à 13:40 Surcouf (219 votes, 7.1/10 de moyenne) 3

  • 7/10 Le livre est vraiment scindé en 2 parties : la première en Afrique et la seconde en France. Comme je le pressentais à la fin de Lontano, la partie africaine m’a bien emballé : l’ambiance de la jungle, le mode de vie et la « roublardise » de certains congolais, la barbarie des différentes tribus, les découvertes d’Erwan, ses discussions houleuses avec son père… pour un final assez détonnant. Après ça, le retour à Paris, et l’enquête, plus traditionnelle, sont forcément un peu plus plats. On a malgré tout envie de continuer pour connaître le fin mot de cette histoire qui nous aura tenu en haleine près de 1500 pages, allant de rebondissements en rebondissements.

    31/08/2018 à 13:29 mamboo (313 votes, 6.9/10 de moyenne) 7

  • 5/10 Fallait-il vraiment un diptyque et 4 fils narratifs?
    autant Lontano et le dernier quart de Congo Requiem rentre dans la catégorie des page-turner autant entre les 2 il y a 600 pages d'une longueur incroyable où l'on s’ennuie ferme. C'est lent,c'est lourd,c'est laborieux.
    Heureusement Grangé retrouve le fil et surtout le rythme de Lontano sur la fin

    14/04/2018 à 22:08 Fab (460 votes, 7.9/10 de moyenne) 6

  • 8/10 Apres avoir lu Lontano, j'ai attendu quelques temps avant de lire Congo Requiem et je l'ai trouvé très bon, mais que sur la deuxième partie qui pour moi est la suite logique à Lontano. Peut-être mon coté casanier, mais l'interlude touristique Congolaise ne m'a pas convaincu plus que ça, ni emballé d'ailleurs. En revanche le retour en France et la machine qui s'emballe remonte grandement le niveau à mes yeux. Donc un long Grangé, qui aurait pu être moitié moins long et tout aussi bon si la vérité congolaise avait été révélé plus tôt (car elle pouvait facilement l'être). Un très bon moment passé tout de même en compagnie de la famille Morvan.

    06/04/2018 à 20:57 bidibule (221 votes, 8/10 de moyenne) 4

  • 9/10 Epoustouflant, enthousiasmant ! Les adjectifs me manquent pour qualifier Congo Requiem. Encore une fois, Grangé m'a embarquée dès les premières pages en très grand conteur qu'il est, et je me suis vue au côté d'Erwann au milieu du conflit congolais éviter les balles. Mais, une fois sa quête sur ses origines terminée, l'histoire de l'Homme-Clou, elle, ne l'ai pas et l'enquête reprend de plus belle, de rebondissements en révélations inattendues jusqu'à l'affrontement final. Les membres de la famille Morvan se dévoilent et se révèlent comme jamais. Et après autant d'événements traumatisants, de fureur et de sang, j'ai d'autant plus apprécié l'apaisement final et l'espoir d'un avenir plus serein pour les survivants.

    28/01/2018 à 17:44 mireille (318 votes, 7.6/10 de moyenne) 5

  • 5/10 Si le premier tome était déjà un pavé (800 pages), le second tome tient le rythme avec ces 736 pages; autant vous dire qu'il vous faudra armer de patience et de bons muscles pour lire et terminer ce second tome de la série de l'Homme clou.

    Un gros volume qui vous demandera du temps pour le lire; surtout dans la première partie. Se déroulant essentiellement en Afrique, à l'image de ses héros, le livre a tendance à s'enliser dans la boue rouge du sol africain. Si l'aventure est au rythme du continent, cette première partie nous révèle un pays, des peuples, des coutumes et une vie qui nous sont totalement inconnus. A défaut d'être le plus intéressant , cela a le mérite de combler un peu nos lacunes sur le Congo.

    Heureusement de retour sur le sol français, l'histoire passe la deuxième puis la troisième vitesse pour prendre un rythme de croisière confortable. Pour garder son lecteur en haleine, Jean-Christophe Grangé dévoile ses plus grands talents d'écrivain. Maîtrisant avec maestria la technique du page-turn, ce n'est pas avec deux, ni trois histoires en parallèle que l'auteur conte, mais bien quatre : on suit donc la vie, les enquêtes sur l'homme clou par les principaux membres de la famille Morvan : père, fils (2) et fille. N'est pas le plus fort celui que l'on pourrait croire. Les personnages révèlent une face cachée, leur psychologie évolue, aucun n'est personnage de second rôle, tous apportent leur pierre à l'édifice.

    Le point faible de Jean-Christophe Grangé est le final, souvent décevant. Même s'il est un peu au-dessus de la moyenne dans Congo requiem, il ne donne toujours pas la meilleure image de l'auteur.

    Enfin, pour profiter pleinement du second tome, je ne peux que vous conseiller de le lire à la suite du premier, et non pas comme moi à deux ans d'écart, le temps ayant effacé une bonne partie de mes souvenirs, des personnages, des rebondissements de Lontano.

    Donc, un bon livre, un peu long qu'il convient d'aborder dans la globalité de la série.

    31/12/2017 à 13:42 QuoiLire (210 votes, 6.7/10 de moyenne) 6

  • 5/10 Certes, je ne suis pas un fan inconditionnel de ce genre de romans, mais le choix en matière de polars en version audio reste restreint.
    Mon écoute a été considérablement gênée (gâchée ?) par les trop nombreuses références au roman Lontano (j’ignorais au départ que Congo Requiem en est la suite). Après un début un peu chaotique, j’ai tout de même pris pas mal de plaisir dans la partie «africaine » du récit (avec un aspect aventure prédominant).
    Mais de retour en France pour la dernière partie, les multiples références à Lontano sont revenues et mon intérêt est tombé.
    Au final, je suis loin de revoir mon jugement sur le genre, qui aime traiter de tueurs en séries (multiples ici) et de passages plus ou moins scientifiques sur le fonctionnement du cerveau humain, assortis de chercheurs prêts à sceller un pacte avec le diable pour le bien de l’humanité.

    09/06/2017 à 13:24 gamille67 (1451 votes, 7.3/10 de moyenne) 5

  • 8/10 Grangé a beaucoup de talent! Une histoire très longue, tirée par les cheveux et des personnages tous plus égoïstes et odieux les uns que les autres, et pourtant j'ai dévoré Lontano et Congo Requiem. Que dire de plus?

    06/04/2017 à 20:35 woukou (61 votes, 7.1/10 de moyenne) 5

  • 9/10 D'accord avec la plupart des lecteurs, pour moi le meilleur de Grange depuis quelques annees. Les episodes africains sont scotchants ! encore un cran au dessus de Lontano

    03/04/2017 à 23:30 FatPat (32 votes, 6.4/10 de moyenne) 4

  • 9/10 Cela faisait un bon moment que je n'avais pas lu un si bon Grangé. Génial

    20/09/2016 à 15:23 hennesey (204 votes, 7.9/10 de moyenne) 3

  • 9/10 Après "Lontano", Jean-Christophe Grangé achève son ode mortifère en l'honneur du clan Morvan, sa dynastie décomposée, avec "Congo requiem"...
    Ici, rien qui ne vienne polluer la bonne compréhension de l'épisode précédent: en quelques pages, l'auteur s'exonère du premier tome, et dresse un panorama politique et sociologique taillé à la hache du lieu de ses exactions...
    Le blockbuster littéraire prend alors des allures de guide du Routard façon barbouze, et épouse les tribulations de la famille Morvan qui, dans l'ensemble, s'évertue à remonter aux sources de leurs névroses...
    Entre la quête des origines de l'aîné des Morvan, sorte de catharsis parricide, et celles, plus intimes, des autres membres de la lignée, Jean-Christophe Grangé brosse une saga épique, politique, psychanalytique et familiale, fusionnant les genres, un méta-livre tout en démesures, bourré de contradictions et d'ahurissantes péripéties, parfois aussi grosses qu'un noeud marin, façonnées par cet alchimiste de l'improbable...
    Le château de cartes édifié ainsi pourra rebuter le plus cartésien des lecteurs ou les détracteurs de l'auteur, en ce qui me concerne, je ne retiendrai que le plaisir jouissif et primal de cette lecture menée à cent à l'heure, à dévorer ce diptyque qui marque le retour au meilleur de Jean-Christophe Grangé...

    29/08/2016 à 21:52 jackbauer (559 votes, 7.1/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Un cran au-dessus de Lontano. L'immersion en Afrique est (comme d'habitude) totale. Après quelques chapitres je me dis "quand même il y va un peu fort le JC". Juste avant de tomber par hasard sur un article de journal parlant de la situation au Congo : cauchemar. La réalité dépasse une nouvelle fois la fiction.
    Le reste du roman est dans le style Grangé : un très bon blockbuster, explosif et très prenant. Une réussite!

    14/08/2016 à 16:46 Anwynn (17 votes, 7.6/10 de moyenne) 5

  • 1/10 Premier Grangé que je finis pas !! Je suis resté cloué par l'homme clou...Dommage Lontano était extra, c'était la suite de trop.

    09/08/2016 à 19:12 jasonkite (179 votes, 7/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Pas de temps mort sans cette suite de Lontano.
    De nombreuses ramifications, mais on ne s'y perd pas. De multiples rebondissements qui apportent des réponses aux questions qu'on se pose à la lecture du précédent opus.
    Une grosse partie de l'histoire se déroule en Afrique. Normalement peu adepte des intrigues se passant sur ce continent, j'avoue avoir vraiment apprécié ces passages. L'atmosphère africaine y est très bien rendue.
    En revanche, j'ai été un peu perdue dans toutes ces histoires de clans autochtones qui luttent pour le pouvoir...

    08/08/2016 à 11:46 calimero13 (688 votes, 7.4/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Quel plaisir ces horreurs ! Quelle joie toutes ces peines !
    Cette saga Morvan avait tout pour plaire dans Lontano et je n'attendais qu'une chose : voyager au Congo pour connaître la suite. Qu'il m'y emmène vite, voir ces atrocités effleurées des yeux dans le 1er tome !
    Je n'ai pas été déçu. J'ai voyagé au-delà de mes espérances. J'ai flippé, transpiré. J'ai retrouvé cette famille dont la vie est pavée de Mort et de morts avec une rapidité assez incroyable.
    La recherche de la vérité ou d'une vérité n'est pas toujours la bonne solution et chaque personnage va le découvrir au fur et à mesure de ce long opus qui ne peut être apprécié qu'après avoir dévoré Lontano.
    On remonte ici dans l'arbre généalogique pour comprendre les racines du mal insinuée dans cette famille. Au départ de tout, il y a l'Afrique. Au départ de l'histoire, il y a la Bretagne. Les 2 vont se mêler pour essayer de boucler et refermer cette vieille histoire d'homme-clou qui empoisonne toute la famille Morvan.
    Je connais Grangé, j'ai tout lu de lui. Je suis un très grand amateur mais après la lecture de ce Congo Requiem, en rédigeant cet avis, j'ai essayé de mes mettre à la place d'un lecteur qui veut le découvrir : je le dis sans embages : passe-ton chemin ! C'est quasiment l'un de mes préférés, mais pour découvrir Grangé, il ne faut surtout pas commencer par celui-là. Il pourrait paraître long à se mettre en place, mais c'est pour mieux nous faire languir et courir sur la fin. Et surtout, il est indispensable et indissociable avec Lontano.
    Au final, j'ai été essoufflé, époustouflé et soufflé.
    Pour moi, cet opus est excellent et dans ma bibliothèque, je lui mets un 9 bien senti !
    Au final, ces 1500 pages de la famille Morvan (sur les 2 titres, donc) sont à découvrir sans hésiter pour les fans ! La saga de l'été est là !!

    09/07/2016 à 09:19 athanagor (238 votes, 7.8/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Grangé nous retourne le cerveau avec sa suite de "Lontano" (à lire impérativement avant). Maître incontestable du suspens et machiavélique à souhait ! Un très bon opus !

    31/05/2016 à 17:42 Nelfe (161 votes, 7.6/10 de moyenne) 5

  • 7/10 lecture indispensable quand on a apprécié Lontano, mais trop alambiqué pour en faire un incontournable de Grangé. Trop de rebondissements à mon goût...

    26/05/2016 à 16:57 guimouts (270 votes, 8/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Une grande fresque comme Grangé sait les faire , un très roman , avec les ingrédients habituels des rebondissements a chaque page , des personnages attachants , de l'exotisme .

    20/05/2016 à 08:11 brou (3 votes, 7.7/10 de moyenne) 4