Soleil de nuit

(Mere blod - Blood on Snow : More Blood)

3 votes

  • 7/10 Ce soleil de nuit ne m'a pas vraiment ébloui, décidément après le fade "du sang sur la glace" je trouve que pour celui ci Nesbo verse dans le mélo.
    Bien sur c'est une histoire qui tient la route, il y aussi la belle écriture de l'auteur, mais sorti de là on va regretter Harry Hole. Ce roman nous permet de découvrir une région méconnue de la Norvège le Finnmark ainsi que d'en savoir un peu plus sur le mouvement Loestadien, mi secte, mi religion très stricte.
    C'est surtout cela que je retiendrai de ce présumé polar.

    10/05/2016 à 08:43 janjak (466 votes, 7.9/10 de moyenne) 5

  • 8/10 Un polar court, mais bien écrit : j'ai bien aimé cette histoire de fuite dans le monde sames.

    22/10/2016 à 19:23 gamille67 (1769 votes, 7.3/10 de moyenne) 2

  • 5/10 Comme si l’auteur voulait marquer fermement son éloignement avec son personnage mythique, Harry Hole, Joe Nesbo positionne son récit en plein Nord, au-delà du cercle arctique, là où la vie se fait rare mais où le soleil est permanent en été. La vie est autrement rythmée, beaucoup plus calmement, marquée par la nature. Et le roman suit ce rythme.Cela nous permet de découvrir les habitants de ces régions, leurs coutumes, l’empreinte de la religion et des différentes confréries.

    Aussi cher lecteur, si vous êtes habitués aux romans vifs et relevés de Jo Nesob dans les bas fonds d’Oslo, vous serez dépaysés ou déçus. En effet, le Soleil de nuit n’est pas un Jo Nesbo comme les autres. Beaucoup plus calme, beaucoup plus tourné vers les relations humaines, l’auteur prend le temps de développer la psychologie des personnages et les relations affectives de ses personnages. Par moment, le récit prend des allures de roman Harlequin.

    Au final, Jo Nesbo nous livre un roman noir à l’eau de rose. Original de la part de Jo Nesbo, mais avouons-le, on préfère tout de même les Harry Hole

    07/06/2016 à 21:45 QuoiLire (260 votes, 6.6/10 de moyenne) 2