La tribu des vieux enfants

2 votes

  • 8/10 Au sein de la famille Vergèse, Flore, pauvre, fille d'une femme de ménage et l'épouse de l'ainé, se sent menacée et pas à sa place. Un très bon polar adapté au cinéma en 1982.
    L'unique raison de la présence de Flore dans cette Tribu de timbrés est révélée à la dernière page.
    .

    13/01/2021 à 20:49 Max (97 votes, 8.5/10 de moyenne) 2

  • 6/10 G.-J. Arnaud nous plonge au coeur de la famille Vergèse, ces cinq frères et soeurs qui ne peuvent faire les uns sans les autres et que l'on va suivre sous les regards extérieurs de leurs maris et femmes. Du moins de ce qu'il en reste car deux des Vergèse sont veufs, ce qui ne semble pas réellement les affecter, tout occupés qu'ils sont de profiter des fortunes léguées, tentant de réaménager leur grande demeure familiale, La Vicontesse, telle qu'ils l'ont connue dans leur enfance.
    Mais Flore, épouse de Louis, médecin et aîné des Vergèse, et Simone, sa belle-soeur, vont s'interroger sur les intentions de cette tribu aux membres indissociables (qu'on ne saurait mieux qualifier que par "liés comme les cinq doigts d'une main"). Mais pourquoi avoir épousé Flore justement, elle qui n'a absolument aucune fortune personnelle ?
    Patience, Arnaud ne ménage pas son lecteur, et nous ficelle une intrigue qui ne révèle le fin mot de l'histoire, comme il se doit, qu'à la dernière page du roman.

    08/12/2015 à 14:12 LeeWeel (357 votes, 7.9/10 de moyenne) 1