Pukhtu Secundo

8 votes

  • 7/10 j'ai préféré de loin ce volume au précédant. Néanmoins j'ai beaucoup de mal avec le style de l'auteur.
    Il se contente de lister, de décrire comme le ferait un documentaliste. Mais aucune passion, aucun parti pris.Des personnages avec lesquels on a bien du mal à s'identifier meme si on commence a comprendre le fonctionnement de certains par rapport au vol 1.
    En bref je n'ai pas regretté d'avoir lu le volume 2 mais je suis loin d’être aussi dithyrambique que les autres lecteurs.

    23/09/2019 à 04:44 eagle4 (609 votes, 7.2/10 de moyenne) 3

  • 10/10 Livre immense qui reflète au mieux l’Afghanistan post 11 septembre et l'intervention de l'ISAF. Regrets avec la dernière page terminée. Chef d'oeuvre

    03/12/2018 à 21:08 VIC37 (2 votes, 10/10 de moyenne) 2

  • 10/10 Ce Secundo conclut majestueusement à la fois le diptyque Pukhtu et le cycle clandestin entamé avec les Citoyens du même nom.
    C'est une histoire du monde. Celle que l'on approche pas de trop près, pour ne pas savoir, pour ne pas reconnaitre que ce monde n'est pas juste blanc ou noir.
    C'est dosé et mené de main de maitre par un DOA qui aura jeté un regard cru et horriblement réaliste sur les liens entre services secrets et de renseignement,pouvoirs politiques et pouvoirs financiers.
    Magistral et monumental

    11/12/2017 à 15:26 Fab (459 votes, 7.9/10 de moyenne) 9

  • 10/10 Entièrement d'accord avec Chouchou, il n'est pas facile de faire un résumé en quelques lignes d'un ouvrage aussi immense, aussi complet, aussi documenté.
    Pour moi dans ces deux romans, en particulier dans le second DOA aura su faire naître des êtres inoubliables, aussi bien chez les talibans, les mercenaires ou bien les journalistes, tous ces personnages portent le roman à bout de bras.
    Il faut à l'auteur une forte dose d'ambition et de panache pour oser écrire deux romans de ce niveau à base de magouilles internationale, avec l'Afghanistan et le Pakistan comme décor principal.

    13/03/2017 à 14:17 janjak (466 votes, 7.9/10 de moyenne) 6

  • 10/10 Une expérience totale. Il faut plonger dedans, comme dans une nuée noire, sans savoir où l'on va. Seul DOA le sait. Le premier tome était déjà incroyable, le second ne baisse pas d'un cran. La tension, le suspens, les émotions et les sentiments contradictoires qui animent tous ces personnages rendent la lecture de PUKTHU addictive, parfois ardu (le jargon militaire et technique, la multiplicité des points de vue) mais il faut s'accrocher. Aux Etats-Unis, les Américains ont Don Winslow ("La Griffe du Chien", "Cartel"). En France, on a DOA et on ne perd pas au change. Un grand, grand, grand roman.

    01/02/2017 à 19:14 Mephisto (170 votes, 7.3/10 de moyenne) 6

  • 10/10 Fabuleux que dire de plus, si ce n'est que je pense relire citoyens clandestins

    26/11/2016 à 19:52 tduvi (323 votes, 7.6/10 de moyenne) 5

  • 10/10 L’épopée de 3 personnages hauts en couleurs et complexes, un roman d’une densité incroyable (au sens propre et figuré) et très bien documenté, qui se lit d’une traite une fois que l’on s’est habitué au style un peu particulier adopté par l’auteur.
    Je ne suis pas près d'oublier ce moment de lecture.
    A la fin, on y fait allusion à un précédent roman de DOA que je ne connais pas (le serpent aux mille coupures) : je n’ai qu’une envie, le lire le plus vite possible.

    22/11/2016 à 08:22 gamille67 (1306 votes, 7.2/10 de moyenne) 9

  • 10/10 Présenter ou résumer PUKHTU Secundo c’est utopique, voire irrespectueux pour son géniteur et son (futur) lectorat. Un ressenti de cette saga additionnée à des bribes symptomatiques de ma lecture, de ma plongée, n’en sera que le sel d’un roc brut aride mais qui délivrera des émotions que seul le vivant reste susceptible de transmettre, de communiquer.

    23/10/2016 à 19:48 chouchou (521 votes, 7.6/10 de moyenne) 9