Mr Mercedes

17 votes

  • 8/10 Ça faisait très longtemps que je n’avais pas lu un Stephen King, eh bien je suis content d’avoir repris avec Mr Mercedes. C’est un de ces romans qu’une fois commencé, on ne peut plus lâcher. Du suspens du début à la fin.

    03/09/2017 à 18:12 mamboo (296 votes, 6.9/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Un bémol par rapport aux autres votants. Les trois quarts du livre sont très bon voire excellents. Par contre, j'aurais aimé une fin un peu plus travaillée. C'est limite grand-guignolesque et c'est bien dommage au vu de ce que King est capable de faire.
    Malgré cela Mr Mercedes reste un bon polar et un bon moment de lecture.

    08/01/2017 à 15:49 joss (92 votes, 7/10 de moyenne) 3

  • 9/10 Excellent roman que ce Mr Mercedes. Bien qu'il ne révolutionne pas le genre, ce jeu du chat et la souris, entre un flic retraite et le coupable d'un attentat à la voiture folle, et l'occasion d'une réel enquête et crédible menée par une panoplie de personnage aussi hétéroclites que singulier. Mais ce qui est le plus excellent c'est que ce premier pas dans le roman policier réalisé par le maître de l'horreur est aussi bien réussi. Cependant, rien de révolutionnaire, pas de grand rebondissements, mais une fin réussi, pas comme dans pas mal de romans policiers ou la fin n'est pas à la hauteur du reste. Un excellent moment de lecture policière dans les mains du maître de l'horreur. J'ai enfin compris le design de la couverture ;-).

    30/10/2016 à 15:48 bidibule (193 votes, 8/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Je conseille cette lecture à ceux qui veulent découvrir Stephen King dans un autre style que le fantastique ou l’horreur/angoisse…
    Ce roman policier est plutôt classique dans la forme et même dans l’intrigue puisqu’il s’agit tout simplement d’une traque entre un ancien flic retraité et un tueur dérangé.
    Mais, qui dit « simple » ou « classique » ne veut pas dire sans intérêt, bien au contraire puisque j’ai passé un excellent moment de lecture. La galerie de personnages du roman est absolument formidable, l’enquête progresse à son rythme puis s’accélère sur la fin sans que le lecteur ne voit défiler les pages. Les traits d’humour (quelquefois plutôt noirs, il faut le souligner) dédramatisent l’ensemble en l’éclairant sous un jour plus… badin. Bref, Stephen King est avant tout un conteur génial !

    12/09/2016 à 16:48 Alice (263 votes, 7.5/10 de moyenne) 6

  • 9/10 Avec Mr Mercedes, Stephen King se profile, plus que jamais, en véritable maître de l'écriture et de la narration. Au départ d'un fait divers tragique, mais à la trame simple - une Mercedes qui fonce dans une foule de personnes à la recherche d'un emploi - King nous embarque dans une enquête fort soignée, à la recherche de "Mr Mercedes". Point de surnaturel ni de fantastique ici. Un récit qui nous fait découvrir, avec finesse, la psychologie des personnages principaux: Mr Mercedes lui-même, Bill Hodges "l'Off.-Ret." qui "mène" l'enquête, Jerome Robinson, Holly Gibney, Janey Trelawney... chaque portrait est bien trempé, bien pensé, bien cadré...

    Certes, d'aucuns pourraient reprocher à King de ne nous proposer qu'un "simple" roman policier, dans la lignée de ce qui se fait aux States depuis quelques décennies. Qu'est-ce qui fait la force particulière de celui-ci? Personnellement, j'ai été séduit par le mélange polar/roman noir (la situation familiales de Mr Mercedes est d'un abject manifeste, la ville du Midwest américain où se déroule l'intrigue n'est pas au top de sa forme, un inspecteur à la retraite qui vivote entre télé et alcool...), j'ai trouvé la manière de décrire les personnages remarquable, j'ai particulièrement été séduit par les différents rythmes de la narration, et toujours avec cette dose d'humour et de cynisme qui caractérise les écrits du King. Le chassé-croisé entre Bill et Mr Mercedes, les détours nécessaires pour en venir au but, sont "crédibles". On progresse "lentement", "à pas lents", vers le "meurtrier". Alors oui, il y a toujours l'élément qui fait que "tout bascule" et que l'enquête s'emballe, mais, contrairement à beaucoup d'autres polars du même style, j'ai trouvé la progression assez "continue", la rupture de continuité n'intervenant que petit à petit. Quand Stephen King se met à écrire dans un genre qui lui est moins familier, il parvient immédiatement au meilleur niveau.

    16/03/2016 à 09:49 thibe (106 votes, 7/10 de moyenne) 6

  • 7/10 Un roman de Stephen King, c'est du solide : je n'en ai pas lu tant que cela, mais celui-ci m'a paru un ton en dessous. J'ai trouvé certains passages un peu trop long, et le bon rythme du départ s'est essoufflé vers le milieu du bouquin. Au final, je reste donc un peu déçu. Livre écouté.

    31/01/2016 à 11:39 gamille67 (992 votes, 7.2/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Stephen King est décidément un auteur surprenant. Ici pas de fantastique mais du roman policier pur jus et, tel celui qui transforme tout ce qu'il touche en or, le King fait mouche : un prologue ("Une Mercedes grise") qui donne le ton puis le rythme ralentit, le temps de faire connaissance avec Bill Hodges, le "off-ret" et Mr Mercedes, le psychopathe. Le rythme s'accélère dans la deuxième partie et le suspense est carrément haletant dans le dernier tiers. Les personnages deviennent attachants au fil des pages, à commencer par le duo Hodges-Jerome (j'ai beaucoup aimé ce personnage), Janey ou encore Holly. Certains passages nous plongeant dans la tête et le passé de Mr Mercedes sont particulièrement sordides et dérangeants.
    Ce n'est peut-être pas le meilleur King mais c'est assurément un super King. 8.5.

    30/10/2015 à 15:37 LeJugeW (831 votes, 7.5/10 de moyenne) 5

  • 7/10 Le gros point positif de ce roman est que l'on ne s'ennuie pas. Loin d'être haletant, ce roman n'en est pas moins sympa. L'intrigue reste moyenne mais la façon dont Stephen King mène l'histoire reste sympa. J'ai trouvé le style plutôt pas mal même si, après c'est mon point de vue, ce roman semble avoir été publié parce que c'est Stephen King. N'importe quel autre auteur même professionnel débutant aurait pu l'écrire. Le dénouement est vraiment moyen. Tout tombe du ciel comme les découvertes des personnages principaux. Dans l'ensemble cela reste une lecture très sympa mais, pour moi, très loin, de son meilleur polar. Dolores Claiborne reste largement plus original, artistique et digne du niveau de Stephen King. Quand on prend un peu de hauteur et on regarde la production très régulière voire impressionnante de S. King, on est un peu moins regardant sur ce romans et d'autres qu'il a écrit. C'est évidemment impensable qu'il arrive à produire pour tous ou une grande partie de ses romans de la qualité d'un Shining. En somme : j'ai été satisfait par ce roman, sans que je puisse en faire la recommandation et encore moins l'éloge.

    24/07/2015 à 22:14 Cabby (58 votes, 7.4/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Un bon polar, on dirait du Connelly et son inspecteur fétiche Harry Bosch

    03/06/2015 à 00:01 charlice (43 votes, 7.6/10 de moyenne)

  • 8/10 King nous propose un très bon polar efficace avec des personnages attachants et hauts en couleurs. Un régal !!

    03/05/2015 à 11:32 lolodedel (74 votes, 8.1/10 de moyenne)

  • 8/10 Après un prologue brumeux très accrocheur, impossible de lâcher ce Mr Mercedes. Personnages très fouillés, intrigue captivante, un très bon moment de lecture.

    29/04/2015 à 08:48 Emil (358 votes, 7.3/10 de moyenne) 3

  • 9/10 Excellent ! comme d'habitude avec Stephen King. Son incursion dans le polar est très réussie avec une intrigue sympa et des personnages hauts en couleur. On retrouve tout son art pour raconter des histoires. J'ai beaucoup aimé Vivement le second tome !

    26/04/2015 à 19:55 scarabe (318 votes, 7.6/10 de moyenne) 2

  • 8/10 King replonge dans ses anciennes amours et ferait presque réapparaître un Bachman poussiéreux oublié au fond de l’armoire ou un Steve plus jeune de 30 ans lorsque « Christine » ou « Ça » faisaient sa gloire. Quelques petites allusions à ces deux derniers romans finissent de donner un petit arrière-goût de nostalgie et un petit bain de jouvence.

    05/04/2015 à 12:11 PoisonIvy (256 votes, 7.7/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Mr Mercedes vient apporter la preuve s'il en était encore besoin que le King en a toujours sous le capot: sur une trame classique, mais conduite d'une main de maître par l'auteur, Stephen King retrouve sa verve d'antan, celle de ses premiers romans, où l'angoissant s'ancrait dans un réel teinté de fantastique... Il dépoussière le mythe du privé à la Marlowe, et démontre son extraordinaire capacité à sonder les tréfonds de l'âme humaine, et à nous en restituer sa fabuleuse complexité...

    18/03/2015 à 22:19 jackbauer (392 votes, 7.1/10 de moyenne) 3

  • 10/10 Quel coup de Maître ! Que ce soit dans le domaine du fantastique ou dans celui très récent du polar, Stephen King est décidément un conteur hors pair, produisant un récit efficace, époustouflant qui oscille entre humour, tendresse et dénonciation de certaines idées ... Et l'aspect psychologique de ses personnages n'en est pas pour autant négligé : son trio d'enquêteurs improbables prend vie au fil des pages et se révèle être un formidable obstacle au Mal qu'incarne ce Mr. Mercedes, tueur psychopathe très éloigné des traditionnels tueurs en série qui peuplent nombre de romans actuels.

    23/02/2015 à 13:38 pgrosjean (1028 votes, 7.8/10 de moyenne) 6

  • 8/10 Le classicisme assumé de ce nouveau Stephen King risque de perturber certains de ses fans, voir leur déplaire s’il ne cherchent pas à se détacher de son illustre passé. Pour ma part, j’ai pris un plaisir énorme avec ce roman.
    Cette histoire m’a passionné, je me suis attaché aux personnages au point de littéralement trembler pour eux, j’ai vécu à fond ce suspens haletant et j’ai pris un plaisir immense avec cette écriture si expressive. Même dans un genre un peu atypique pour lui, je trouve qu’il éclate une bonne partie de la concurrence (et ce sur leur propre terrain).

    05/02/2015 à 06:18 Gruz (279 votes, 7.8/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Mr Mercedes est l'occasion de nous présenter Bill Hodges, flic à la retraite depuis plusieurs mois et qui souffre de la dépression typique après tant d'années de bons et loyaux services. C'est avec pour seule compagnie les programmes télévisés sans substance de l'après-midi et une arme à portée de main qu'il ressasse les affaires qu'il n'a pas eu le temps de résoudre. Parmi celles-ci, il y a ce tueur qui s'est amusé huit mois plus tôt à foncer en Mercedes dans une longue file de chômeurs, tuant plusieurs personnes.
    Ce tueur s'appelle Brady Hatsfield, jeune homme dérangé dont les plans criminels continuent à germer. Il décide de jouer avec Hodges. Il lui envoie donc une lettre où il manifeste sa satisfaction de ne pas avoir été pris mais surtout le plaisir qu'il a eu de passer à l'acte. Dans cette lettre il propose également à l'ancien policier d'entretenir un dialogue sur un site internet. Commence alors une féroce joute en ligne entre Hodges et Brady. Sauf que Brady a un net avantage sur Hodges : il le surveille et peut aussi s'en prendre aux personnes qui l'entourent. Hodges qui a pris le risque de ne pas prévenir ses anciens collègues va enquêter tout seul.
    Les inconditionnels de Stephen King autant que ses lecteurs occasionnels ne manqueront bien évidemment pas de se régaler à la lecture de cette bombe à retardement psychologique. Nul doute n'est permis, King n'a pas perdu le sens de l'accroche et il développe son intrigue avec son efficacité habituelle.

    01/02/2015 à 16:22 gilmoutsky (50 votes, 8.1/10 de moyenne) 1