L'Ange déchu

Les Anges déchus (Fallen Angel, Mirage)

"Tout commença un jour de mars, par un triste après-midi pluvieux : il se produisit je ne sais quelle perturbation dans l'installation électrique de l'immeuble, et toutes les lumières s'éteignirent. Nous étions là, en plein vingtième siècle, mais aussi désemparés, aussi isolés que le fut jamais l'homme au commencement du monde."

Ainsi débute un récit ("une parabole sur la chasse aux sorcières", dit Howard Fast) qui "laisse au lecteur, une fois le livre refermé, le souvenir désespérant d'un atroce cauchemar, encore accentué par la part de responsabilité et l'innocence relative du personnage principal." (Jean-Pierre Deloux, Polar)

Une allégorie sur la tentation du fascisme en Amérique, qui est aussi un suspense mené de main de maître par l'auteur de Sylvia.

Roman noir

Il ne semble pas encore y avoir de sujet sur cet ouvrage sur le forum... Cliquez ici pour en créer un !

Soumis le 10/11/2014 par TaiGooBe

Proposer des corrections

Mots-clés

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez aussi...

couverture

Sylvia

Suggéré par Norbert