Placards

6 votes

  • 6/10 Pas complètement emballé par ce livre. Le sujet est casse gueule, et Christian Roux s'en sort très bien, mais avec tous les squelettes des placards de chaque personnage, ca m'a fait un peu trop.

    11/07/2016 à 17:47 Walter (126 votes, 7.4/10 de moyenne)

  • 8/10 Christian Roux fait partie de mes auteurs favoris, je suis habitué à son écriture, mais là le sujet est difficile, et le style employé tout aussi dur.
    Quatre histoires de placards dont on ne sort pas indemnes, et qui pour moi ne sont pas prêts à se refermer.

    29/01/2016 à 11:20 janjak (466 votes, 7.9/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Un roman polyphonique (quatre voix) aussi dur et bouleversant que maîtrisé. Encore une réussite pour Christian Roux, un auteur à découvrir absolument !

    10/04/2014 à 11:39 Hoel (811 votes, 7.7/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Stfoch résume parfaitement ce livre.

    03/05/2010 à 03:20 ladouille (108 votes, 7.1/10 de moyenne)

  • 7/10 on retrouve le style de Christian Roux dans ce roman trés dur par les sujets abordés : inceste,pédophilie,enfant battu...
    il réussit toute fois à ne pas étouffer le lecteur sous le poid de ces 4 histoires douloureuses qui se croisent
    la fin me laisse par contre un peu perplexe

    25/02/2007 à 18:41 stfoch (74 votes, 8.1/10 de moyenne)

  • 9/10 En effet, le sujet est très dur. Et le style employé par Christian Roux en est tout aussi dur et incisif.
    Une croisée de destin ayant un lourd passé et qui le regrettent. Des personnes qui ont un vécu dont ils se seraient bien passé. Et au milieu de ce groupe, il y a un enfant qui vit son passé lui. Ce passé qui le marquera comme il marque les adultes d'aujourd'hui. Et ces quatres persones le voient, et veulent le lui éviter.

    Une course contre la montre, contre la peur s'engage. C'est l'occasion pour certains de faire une rétrospection et d'annalyser leur conscience. Ils s'en veuelent alors qu'ils ne devraient pas. leur mal être l'emporte là où l'espoir pourrait les guider.
    Roux nous décrit un siècle d'ombre de façon magistrale

    25/02/2007 à 16:48 fabien (230 votes, 7.9/10 de moyenne)