Les Amants du bord de mer

(Al mare con la ragazza)

2 votes

  • 6/10 80 premières pages d'une tristesse abyssale, désespérantes, entre un jeune homme très pauvre, Diumio, qui rêve de voir la mer avec sa chérie, Simona, tout aussi pauvre que lui et qui, pour ce faire, réalise un cambriolage qui tourne (forcément) mal, tandis que parallèlement, une jeune bourgeoise, Edoarda, amoureuse et en couple avec un homme qui la délaisse régulièrement au profit de sa soeur névrosée, se rend compte de la vacuité de son existence.
    Heureusement, une fois la rencontre faite entre ces deux êtres que tout oppose, l'histoire décolle un peu, ou plutôt devient plus palpitante disons, on s'intéresse enfin à l'histoire, à mesure que l'espoir pointe grâce aux efforts d'Edoarda pour tirer Diumio de son cauchemar éveillé.
    Quelques beaux moments, poétiques, comme lors de la rencontre, en fin d'ouvrage, entre Duimio et une gamine sur une plage.
    Pas de quoi cependant effacer complètement la frustration de la première moitié de ce court roman, durant laquelle j'ai eu envie d'abandonner ma lecture à plusieurs reprises.
    Au final, un ressenti mi-figue mi-raisin, mais tout de même quelques belles images en tête issues de certaines scènes du roman qui resteront probablement longtemps dans ma mémoire.

    23/04/2019 à 14:17 LeJugeW (931 votes, 7.5/10 de moyenne) 4

  • 7/10 Un roman plein de charmes. Le contexte, l'Italie des années 60-70, on a l'impression de regarder un film noir et blanc, le thème, les soucis existentiels de post ados un peu perdus, l'histoire pas très originale, mais très bien racontée. Scerbanenco rend ses personnages vivants, touchants, authentiques en quelques phrases, avec beaucoup de talent.

    09/05/2016 à 15:28 Polarbear (327 votes, 7.9/10 de moyenne) 7