Le Bûcher des vanités

(The Bonfire of the vanities)

Entre Wall Street et le Bronx, ce sont deux images contradictoires de New York, deux mondes étrangers qui ne sont pas faits pour se rencontrer. Pourtant l’improbable se produit un jour. Sherman McCoy, jeune golden boy qui vit dans un luxueux appartement de Park Avenue, se trompe de sortie sur l’autoroute en revenant de l’aéroport où il est allé chercher sa maîtresse. Voilà le couple égaré dans le quartier de tous les dangers. Tout à coup la rue est barrée, deux jeunes Noirs surgissent devant la Mercedes, Sherman accélère, renverse l’un des deux et le blesse grièvement. La communauté noire s’enflamme. Sherman retrouvé par la police se voit mis en pièces par les médias, véritablement envoyé au bûcher.

Cette radiographie féroce de l’Amérique des années Reagan, de ses conflits raciaux, de sa justice, de ses dérives médiatiques est devenue un classique, porté à l’écran par Brian de Palma.

Roman noir

Il ne semble pas encore y avoir de sujet sur cet ouvrage sur le forum... Cliquez ici pour en créer un !

Soumis le 27/01/2007 par Hoel

Proposer des corrections

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez aussi...

Aucune suggestion pour l'instant.