On the Brinks

(On the brinks, extended edition)

7 votes

  • 5/10 Avec autant de critiques dithyrambiques, j'avais envie de découvrir la vie de Sam Millar à travers ce livre où il raconte les 2 périodes les plus marquantes de sa vie. Je dois admettre qu'il a eu une existence hors norme et qu'il inspire le respect (une énorme force de caractère durant ses années d'emprisonnement et une remarquable audace en ce qui concerne le hold up commis). La matière est donc belle et bien présente. Pour autant, je ne suis jamais "rentré" dans le roman que j'ai lu de façon trop distanciée. Pour ma part, j'ai trouvé que Millar prennait beaucoup trop de raccourcis et qu'il developpe insuffisamment certains pans de sa vie (les raisons de son emprisonnement entre autre). Il en va de même pour la deuxième partie du roman où j'ai trouvé qu'il ne détaille pas suffisamment la préparation et l'exécution du hold up de la Brink's. En bref, je n'ai, malheureusement pour moi, pas été embarqué par ce roman mais je comprends parfaitement pourquoi la grande majorité des lecteurs l'ont été.

    27/12/2018 à 13:05 ericdesh (743 votes, 7.5/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Le récit d'une vie de débrouille, forgée à la force du caractère. Impossible de faire plier cet irréductible irlandais. Que ce soit dans les geôles de Long Kesh ou dans les Casinos clandestins de New York. Son implication dans le casse de la Brinks, un des plus gros cambriolage de l'histoire des USA montre une autre facette incroyable de ce personnage, avec je ne sais quoi d'insouciance, en tout cas, hors du commun. Cette vie de misère, de persécution, d'aventure, de procédures judiciaires rocambolesques, est racontée de façon crue, poignante, percutante, sans se départir d'un humour savoureux, propre aux irlandais, même dans les pires moments. J'ai beaucoup apprécié l'écriture, les titres des chapitres en disent beaucoup sur le ton employé. "Les doigts fourrés dans les miches, c'est pas vraiment drôle"; "John Wayne, où es-tu quand on a besoin de toi?" "Un fer à cheval dans le cul? non, toute une écurie" Bref, un must.

    28/10/2017 à 11:02 Polarbear (541 votes, 7.8/10 de moyenne) 5

  • 9/10 2 parties bien distinctes, 2 tranches de vie extraordinaires au sens littéral. du vécu 100% par l'auteur.
    La première partie est terrifiante : récit cru d'années de prison sous le joug de la répression anglaise sur un groupe de catholiques irlandais de l'IRA, les Blanket men. Histoire qui m'a profondément marqué à l'adolescence.
    La seconde est plus classique avec une immersion dans le monde des casinos clandestins et une fin à la Pieds Nickelés avec le casse de la Brinks !
    A lire absolument, principalement pour la partie irlandaise du récit qui fait partie de l'Histoire.

    19/10/2017 à 22:45 Kermit (387 votes, 7.5/10 de moyenne) 5

  • 10/10 Certainement mon meilleur roman de l'année 2014, très très grande révélation pour moi, encore gamin à l'époque des faits, et qui n'imaginais pas ce qu'il se passait dans les geôles de Long Kesh.Je tenais à commencer ma découverte de Sam Millar par ce livre avant de me plonger dans ses romans pour comprendre son passé et mieux apprécier son écriture, marqué de l'histoire de sa vie. Je ne suis pas déçu. Cette autobiographie dure et poignante est une formidable leçon de courage et une ode à la vie. Secoué par la violence des évocations et des mots, on sort bouleversé de cette lecture. J'ai eu la chance et le bonheur de rencontrer Sam Millar l'an dernier au festival "un aller retour dans le noir" à Pau et de parler un peu avec lui, et de lui faire dédicacé mon livre cela restera un souvenir impérissable pour moi.
    Quand on lui a remis le trophée 813, j'en avais les larmes aux yeux, je me laisse peut être emporté par mon admiration pour Sam Millar.

    05/08/2015 à 13:32 janjak (466 votes, 7.9/10 de moyenne) 7

  • 9/10 en plus d'être un très bon auteur Sam Millar a eu une vie assez exceptionnelle.
    de sa jeunesse à Belfast et son appartenance à l'IRA au braquage de la Brinks à Rochester en passant par ses 8 années d'enfermement et de tortures à Long Kesh avec les autres Blanket Men ou son amour des comics,il nous livre une autobiographie toute en puissance, en noirceur mais aussi en sobriété et en humour.
    Millar aurait pu en faire des tonnes mais il n'en a pas besoin. Avec lui la réalité dépasse la fiction

    21/12/2014 à 19:37 Fab (460 votes, 7.9/10 de moyenne) 6

  • 9/10 Si tout le monde peut raconter sa vie, il en est quand même qui sont plus intéressantes que d'autres. À cet égard, le parcours hors du commun de Sam Millar place la barre très haut et n'a rien à envier à certains polars. Écrit avec une belle plume, le texte de Sam Millar, fort et poignant mais qui sait aussi être drôle par moments est sans doute amené à figurer en bonne position parmi les classiques du genre.

    03/10/2014 à 11:34 Hoel (955 votes, 7.6/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Entre révélation littéraire et témoignage explosif, le stupéfiant récit autobiographique de l'Irlandais Sam Millar est à couper le souffle. Une lecture indispensable, qui marque le lecteur au fer rouge. Rarement la réalité aura autant dépassé la fiction...

    06/08/2013 à 15:09 Norbert (294 votes, 6.8/10 de moyenne) 4