Le Boucher de Guelma

3 votes

  • 7/10 Zamponi, journaliste et écrivain aime bien écrire sur l'Algérie, pays ou il est né. Ses livres sont plus des récits historiques romancés, que des romans historiques. Le boucher de Guelma, c'est l'histoire, pas très connue, des émeutes de mai 1945 dans la région de Sétif, qui ont fait de nombreux morts (chiffres variables de 2000 à 45000 !). Zamponi rappelle le contexte, les intérêts divergents de quelques grandes puissances, et comment deux communautés ont été instrumentalisées. Ses personnages sont sans fard ni caricatures, chacun est dans son rôle et on lit ce bouquin sans concession pour personne avec plaisir.

    25/11/2021 à 10:16 Surcouf (264 votes, 7.1/10 de moyenne) 3

  • 8/10 La grande réussite de Zamponi dans ce livre est de présenter clairement un contexte humain et politique assez complet sur la guerre d'Algérie entre 1945 et 1962. L'intrigue qui sert de fil rouge est certes assez prévisible mais retranscrit assez fidèlement (je trouve) tous les problèmes de "mémoire" ou de vision du passé. Entre honte et fierté. Un bouquin très intéressant.

    21/01/2013 à 17:45 Walter (126 votes, 7.4/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Difficile de donner une note à ce livre. D'un côté, les aspects historiques, politiques, "mémoriels", sont parfaitement traités, et on sent que l'auteur maîtrise son sujet et qu'il parvient à nuancer son propos, évitant tout manichéisme. De plus, les personnages sont véritablement complexes, à commencer par Maurice Fabre que Zamponi dépeint comme lui même se voit, avec des traits qu'il ne cherche donc pas à cacher. Mais d'un autre côté, le déroulement de l'histoire est un peu pataud, ou en tout cas pas au niveau du reste, et l'intrigue reste prévisible. Dommage, même si Le boucher de Guelma constitue tout de même un livre très intéressant sur la période, et plus généralement sur le thèmes du pouvoir et de la mémoire.

    29/01/2012 à 09:26 Horatio (287 votes, 7.5/10 de moyenne) 1