Mission 13 - Le clan Aramov

(People's Republic)

1 vote

  • 8/10 Ryan Sharma rejoint enfin les rangs de CHERUB, une agence gouvernementale composée d’espions adolescents, aux talents physiques et intellectuels prononcés. Première mission : devenir l’ami d’un geek de son âge, qui n’est autre que le membre d’une famille mafieuse du Kirghizstan, et ainsi livrer à ses employeurs de précieuses informations quant aux trafics en cours. Parallèlement, Fu Ning apprend que son père adoptif a été arrêté. Elle s’enfuit en compagnie de sa mère, mais des criminels sont sur leurs traces.

    CHERUB se régénère : après une première série lancée par Robert Muchamore et comptant douze opus, elle réapparaît désormais avec une nouvelle recrue, Ryan Sharma. Le ton est rapidement donné : c’est nerveux, intelligent, et sacrément efficace. À peine les entraînements sont-ils finis que Ryan doit apprendre la loi du terrain, faite de stratagèmes, de manœuvres et de coups plus ou moins vicieux. Indéniablement, les jeunes lecteurs auxquels se destine cette série sauront apprécier l’écriture fougueuse, les enchaînements habiles ainsi que les situations emplies d’action et de suspense. C’est aussi au niveau de l’identification qu’ils trouveront leur bonheur : les héros sont des ados attachants, particulièrement doués en combat et en ingénieux, et procurent ainsi de bons moments de détente littéraire.
    Même si les lecteurs visés sont jeunes, certains passages sont parfois violents, comme lors des séances de torture physique ou psychologique, sans que cela ne puisse néanmoins les rebuter. Face à la mafia, aux trafiquants d’êtres humains ou lors des épreuves de sélection au sein de CHERUB, Robert Muchamore sait maintenir un suspense constant tout en imaginant une intrigue solide qui tient ses promesses. Tout au plus peut-on reprocher quelques longueurs quelquefois inutiles dans la dernière partie du roman qui freinent la nervosité de l’ensemble.

    Ce nouveau départ pour la série CHERUB, tant appréciée du point de vue critique que public, est une réussite : panache, savoir-faire, originalité, tout se conjugue pour en faire une suite qui saura combler les attentes des aficionados.

    04/04/2012 à 17:33 El Marco (1970 votes, 7.5/10 de moyenne)