Le Perceur de murailles

1 vote

  • 7/10 Voilà six mois que M. Leléger, ancien épicier établi à Paris, reçoit des lettres anonymes. Dans ces missives, il est demandé à Leléger et à son épouse de quitter leur maison mitoyenne nouvellement bâtie à Mainville, sans quoi il leur arrivera malheur. Sur les conseils d'un ami, Leléger se rend à Chatou pour rencontrer le célèbre inspecteur Pinson afin de résoudre cette énigme. Cela tombe bien, Pinson "aime découvrir la solution d'affaires criminelles, et plus elles sont enveloppées de mystère, plus cela lui plaît".
    Bon, entre le titre et les informations très rapidement données quant aux maisons mitoyennes à celle de Leléger, on comprend assez vite de quoi il retourne.
    Il n'empêche, l'auteur arrive en quelques pages à distraire le lecteur de cette courte nouvelle parue en 1907 dans le magazine Mon Bonheur et remplit ainsi son rôle, même si l'on peut tiquer sur le nom de baron d'Eyriel qui met Pinson sur la piste (le "on ne pense pas à tout" est un peu facile). 6.5/10.

    24/01/2023 à 22:48 LeJugeW (1610 votes, 7.4/10 de moyenne) 1