Le Criminel

(The Criminal)

4 votes

  • 9/10 Bob Talbert , 15 ans, meurtrier et violeur de sa voisine? Coupable idéal. Le rédacteur en chef du Star avide de scoops et de tirages, L'avocat, le procureur, la société bien pensante. Tout le monde en prend pour son grade dans cette Amérique lâche, raciste, terrifiante.

    05/01/2021 à 19:16 Max (455 votes, 8.2/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Un très bon roman de Jim Thompson. Un adolescent est accusé d'avoir assassiné une adolescente, sa voisine. Le récit est découpé en plusieurs parties dans lesquels le narrateur change à chaque fois. Ce procédé permet de mettre en évidence la difficulté de la recherche de la vérité mais le vrai thème de ce roman est l'insaisissabilité de l'âme humaine. Chaque personnage dans ce roman a une double face, des intentions cachées, on ressent que chacun est capable de changer de comportement d'un moment à l'autre, personne n'échappe à ce constat y compris la victime. Comment pourrait-on trouver la vérité déjà si difficile à cerner si en plus l'appareil judiciaire est aussi soumise à cette volatilité? Chacun est influencé par les autres, par ses désirs qui conduisent à faire des choix parfois injustes, la presse et l'opinion publique sont des examples frappants dans ce roman tant leurs avis divergent du jour au lendemain. Ce roman m'a rappelé des films comme L'autopsie d'un meurtre, Douze hommes en colère ou Rashomon dont le sujet est la recherche difficile de la vérité mais aussi l'étude de l'être humain.

    23/10/2016 à 15:05 Jonathan tenma (30 votes, 7/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Comme quoi on peut écrire un très bon polar avec une intrigue minimaliste. L'occasion de nous faire en creux le portrait d'une société qui réclame toujours plus de justice, surtout au prix de la justice... On n'est pas loin de Faulkner, aussi bien par la technique narrative employée que par le talent de fabuliste

    09/07/2012 à 13:17 Kafka65 (80 votes, 7.4/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Roman écrit il y a presque soixante ans, le thème du Criminel est pourtant plus que jamais d'actualité. Un jeune garçon de quinze ans, entendu par la police lors de l'enquête sur le viol et le meurtre d'une de ses voisines, est pris pour cible par la presse : celle-ci, pour augmenter ses tirages, n'hésite pas à le désigner comme coupable. Journalistes, policiers, district attorney, avocat, témoins... Tous ont quelque chose à y gagner et l'utilisent pour servir leurs propres intérêts. Personne ne se préoccupe de la vérité. Thompson nous présente tour à tour l'affaire à travers les yeux du présumé coupable, de ses parents, de son avocat, etc. et nous laisse voir leurs manœuvres pour grappiller de petits avantages de la situation, ainsi que toutes leurs bassesses. Le roman est réglé comme une horloge ; les dialogues sonnent juste, chaque phrase est importante, chaque mot dérange, les sous-entendus sont éloquents. Critique percutante de la justice, de la presse, de la société en général, Le Criminel n'est pas loin du chef-d'œuvre.

    03/04/2011 à 19:38 Horatio (292 votes, 7.5/10 de moyenne) 2