Le Lien conjugal

(The Getaway)

2 votes

  • 8/10 Une qualité d'écriture indéniable, des personnages travaillés et une relation complexe. Le scénario est original. Très bon.

    04/08/2014 à 22:28 Ssarlotte (501 votes, 7.1/10 de moyenne)

  • 9/10 S'il est certain que les romans les plus puissants de Thompson sont ceux écrits à la 1ère personne, parce qu'on vit l'histoire dans le cerveau du tueur, Le lien conjugal n'est pourtant pas en reste. Le récit reste classique (des braqueurs de banque en cavale), mais les personnages sont particulièrement complexes et par-dessus tout les liens entre eux se révèlent surprenants : on va ainsi suivre l'évolution des rapports et des sentiments de "Doc" et de sa femme Carol, de la méfiance qui va germer et se développer en eux pour finir par les ronger comme un cancer. Les derniers chapitres sont étonnants de violence psychologique pure, et le roman se termine en apothéose dans un Enfer qui tient plus d'Orwell que de Dante. On est bien loin des deux adaptations ciné sorties sous le titre original de "Guet-apens" (la première avec Steve McQueen et Ali MacGraw, la seconde avec Alec Baldwin et Kim Basinger), sympathiques mais assez éloignées de l'univers de Thompson. Un roman étonnant donc, qui peut constituer une bonne porte d'entrée vers l'œuvre de Big Jim Thompson malgré une traduction d'époque qui mériterait d'être revue.

    15/04/2011 à 09:40 Horatio (291 votes, 7.5/10 de moyenne)