Le Sang des pierres

(Blodläge)

8 votes

  • 9/10 Johan Theorin nous offre ici, une fois de plus, un magnifique texte, troisième opus de la tétralogie saisonnière se déroulant sur l'île d'Öland, au large de Kalmar, dans le sud-est de la Suède. Au menu le printemps, un passé tragique, de tristes souvenirs qui remontent à la surface à mesure que la neige fond, des enfances malheureuses, des légendes où œuvrent des elfes, une touche de fantastique ou presque, une écriture délectable, des personnages émouvants, touchants, bref attachants, une sourde mélancolie... typiquement l'archétype du polar scandinave que j'affectionne tant et que j'ai dévoré en moins de deux jours.

    19/12/2021 à 17:24 LeJugeW (1450 votes, 7.4/10 de moyenne) 5

  • 8/10 Alors que Gerloff apprend le décès d'un résident de la maison de retraite où il passe ses vieux jours, il décide de vivre libre les prochaines journées qui se profilent et retourne dans sa maison, sur l'île d'Orland, pour profiter du printemps qui s'installe doucement.
    Il constate l'installation de nouveaux voisins. Max Larsson, ancien psychologue, écrit des livres sur le développement de soi ; sa femme, Vendella, est une ancienne habitante de l'île quand elle était enfant. Elle souhaite écrire un livre sur les elfes , ces petits êtres imaginaires ( ?) qui ont changé sa vie et pour qui elle voue un véritable culte. Il y a aussi Peter Mörner , qui s'installe dans la maison héritée de son oncle, un ancien tailleur de pierre, avec ses jumeaux Jesper et Nilla. Celle-ci est très malade et doit être soignée à l'hôpital. Mais Peter est appelé par son père avec qui il est en mauvais termes, pour qu’il vienne le chercher. Or il le sauve in extremis d'un incendie criminel. Peter cherche à apprendre un peu plus de son père, un ancien éditeur de magazines et de films pornographiques…

    Johan Theorin écrit ses romans comme les sirènes attirent les marins. C’est doux troublant et subjuguant. Rien de grandiloquent, pas de meurtre sensationnel. Dès la première ligne, grâce à son écriture limpide, à une histoire intéressante emprunte d'imaginaire et de réalisme social et à des personnages attachants, il n'est pas possible de lâcher la lecture, tant on souhaite connaître la fin de ces mystères ….

    30/07/2020 à 14:26 JohnSteed (342 votes, 7.8/10 de moyenne) 6

  • 7/10 Roman agréable à lire car les personnages sont finement décris, l'ambiance est très soignée et l'intrigue, matinée d'un soupçon de fantastique est prenante. Mais pour moi, il manque un petit je-ne-sais-quoi sur la fin. La conclusion, très courte, ne semble pas du même style que l'ensemble du livre.

    08/11/2016 à 10:06 Surcouf (277 votes, 7.1/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Il faut aimer la nature, les descriptions minutieuses des paysages, des âmes torturées qui vivent dans ces pays nordiques dépeuplés. Quand on rentre dans l'histoire, on ne peut lâcher le livre. L'intrigue est bien menée, la fin est soignée. J'adore !

    13/07/2015 à 10:56 toutatys (93 votes, 7/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Très bon roman sur fond de drame familial et de croyances fantastiques.

    16/09/2014 à 00:14 ELOJ (172 votes, 7.8/10 de moyenne) 3

  • 9/10 Et de trois !!!
    Toujours aussi lent, toujours aussi subtil.
    On est même parfois à la limite du fantastique...

    01/07/2012 à 19:36 Kermit (388 votes, 7.5/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Theorin prend son temps une fois de plus pour nous raconter une belle histoire, entièrement d'accord avec Hoel le rythme est lent mais cela nous permet de revisiter l'ile d'öland, cette fois ci au printemps. J'ai moi aussi beaucoup apprécié même si l'heure trouble reste le meilleur.
    Je pense quand même que Theorin est actuellement le chef de file des écrivains suedois

    04/07/2011 à 19:57 janjak (466 votes, 7.9/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Si vous voulez pleins de morts, de l'action à gogo, un suspense de malade, et bien... ne lisez pas ce livre. Par contre, si vous appréciez qu'un auteur prenne son temps, si vous êtes fan d'Indridason... allez- y ! Parmi les auteurs suédois actuels, Theorin est assurément l'un des tous meilleurs. J'ai beaucoup apprécié celui-ci même si mon préféré reste son premier, L'heure trouble.

    10/04/2011 à 14:21 Hoel (1011 votes, 7.6/10 de moyenne) 4