Dans les brumes de Capelans

16 votes

  • 6/10 En bref, le dernier opus de Norek se lit vite grâce à une écriture toujours nerveuse et des personnages plutôt bien croqués. L’intrigue est tirée par les tifs et prévisible.
    Le personnage de Coste, sous des aspects rustauds demeure un cœur un peu trop grenadine, de quoi ravir les midinettes. Ce flic qui brise le cœur des filles et suscite l’admiration des mecs, rappelle combien l’auteur est un incorrigible cabot. A la longue, c’est un peu risible. Même péché mignon pour les dialogues (la spécialité Norek) qui fait que tout le monde est doté d’une redoutable répartie, mais ça claque bien. Nickel pour une adaptation TV/ciné.
    Petite nouveauté : Norek s’est montré plus descriptif qu’à l’accoutumée.
    Bref, Norek fait le job, mais je ne suis pas certain de renouveler l’expérience si ce dernier ne se renouvelle pas.

    06/09/2022 à 23:22 schamak (78 votes, 6.1/10 de moyenne) 3

  • 9/10 J'ai cloturé mon été Victor Coste par ce voyage à St Pierre et j'ai été emballée ! Le rythme du roulis des vagues, le chaos de la nature et de la minéralité de l'île, le grizzli du SDPJ93 qui a trouvé refuge sur cette lande abrupte en a pour ses frais avec pour seul voisin un ours aussi mal léché que lui.. Et pourtant, difficile de ne pas s'attacher (une fois de plus) à ce dur au coeur tendre, vieillissant dans le souvenir des obscurités de son passé.
    Le sujet des résidences surveillées et des programmes de protection des témoins pèse aussi lourd que l'intrigue (riche !) mais Norek en démêle habilement les fils pour ne pas qu'on s'y perde. J'ai bien aimé (aussi) découvrir ces arcanes.
    Quant à l'histoire, j'ai été embarquée, j'ai foncé les yeux fermés et j'ai passé un excellent moment de lecture. Avec en prime l'envie d'aller promener mes bottes fourrées aux confins du Groenland.

    30/08/2022 à 09:49 clemence (336 votes, 7.7/10 de moyenne) 5

  • 9/10 En bref, un petit coup de cœur absolument pas objectif pour le retour d'un de mes personnages favoris ! Victor Coste is back, fidèle à lui-même, pour une intrigue captivante et toujours pleine d'informations intéressantes sur les procédures judiciaires.

    Olivier Norek sait parfaitement m'accrocher dès les premières lignes, me happer dans son récit pour ne me relâcher qu'à la dernière page, généralement au bout du rouleau... Il ne m'a pas épargné sur ce nouvel opus signé par le retour de son héros phare, Victor Coste. Je l'attendais depuis tellement longtemps que j'avais tellement d'attentes et, en même temps, une confiance aveugle en ce que l'auteur pouvait imaginer.

    Au-delà du laïus de groupie sur le retour de Coste, j'ai vraiment apprécié l'intrigue globale, grâce à un sujet très intéressant et que je n'avais jamais croisé dans mes précédentes lectures. Ce n'est pas un spoiler, je pense, puisque c'est assez explicite dans le résumé et que le terme arrive assez rapidement dans le récit, Olivier Norek nous propose d'en apprendre plus sur le système de protection des témoins. Cette mesure judiciaire est plutôt complexe et demande une organisation au millimètre pour assurer un maximum de discrétion et de sécurité aux personnes qui peuvent en bénéficier, personnes d'ailleurs qui peuvent être issues de milieux complètement différents, aux profils variés.

    [...]

    Bref, vous l'aurez compris, encore une réussite pour ce roman d'Olivier Norek, qui réussit avec brio à allier l'action qu'il nous a fait connaître dans la première trilogie de "Code 93" avec l'aspect psychologique que l'on a pu retrouver dans ses one-shot comme "Surface" ou "Entre deux mondes".

    10/08/2022 à 13:25 Riz-Deux-ZzZ (379 votes, 6.9/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Norek nous embarque sur la mystérieuse ile de St-Pierre-et-Miquelon au côté de son bucheron préféré, le Capitaine Coste. Encore marqué par le drame qui a couté la vie à une de ses coéquipière, il s'est coupé du monde, de sa famille et amis et est maintenant chargé de protéger les témoins d'enquêtes particulièrement à risque. Mais un jour débarque sur son caillou perdu une jeune fille, Anna, au cœur d'une affaire particulièrement sordide qui va l'obliger à sortir de sa réserve. Pour ce thriller, O. Norek change de nouveau de style en proposant pendant une bonne moitié de son livre une sorte de huit-clos étouffant entre Coste et sa jeune témoin. Le rythme est très lent, le temps de mettre les pièces du puzzle en place, on est totalement transporté et on se laisse envahir par le spleen (et les brumes) régnant sur cette ilot du bout du Monde, jamais évoqué dans la littérature contemporaine. Ensuite, ça s'acélère sacrément , retour à un thriller plus classique, au final bouleversant (quoique prévisible). Plusieurs éléments liés à l'enquête me font un peu tiquer dans ce livre mais l'ensemble se révèle plus qu'efficace dans ce nouvel opus de l'un des maitre du polar français actuellement.

    28/07/2022 à 11:11 panou71 (45 votes, 7.4/10 de moyenne) 5

  • 7/10 Un livre qui vaut surtout pour son cadre, qui est un personnage à part.

    03/07/2022 à 10:59 tduvi (405 votes, 7.5/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Après avoir obtenu la reconnaissance de ses paires avec ses deux premiers romans mettant en scène son héros Victor Coste, Olivier Norek s'est éloigné de son personnage favori pour des livres beaucoup plus engagés. Mais de nombreux lecteurs ont été légèrement déçus de ne pas retrouver la force de l'histoire, l'uppercut qu'il recevait à chaque fin de livre.

    Il semblerait que l'auteur ait entendu leur requête en leur offrant une nouvelle aventure du Capitaine Coste. Mais ne compter pas replonger dans la banlieue parisienne et découvrir de nouvelles magouilles, cette fois-ci vous irez de l'autre côté de l'Atlantique, au large du Canada, à Saint-Pierre-et-Miquelon où la météo est propice à créer une ambiance étouffante, cloisonnée, sorte de chambre close en plein air.

    Si la puissance du roman n'est pas au niveau des deux premiers , c'est un plaisir de retrouver le Capitaine Coste, de le voir fragiliser, douter, se chercher une nouvelle raison d'endosser l'habit de flic.

    Et puis le final est tout simplement génial, ..... mais malheureusement impossible d’en dire plus sans vous divulgâcher.

    16/06/2022 à 21:03 QuoiLire (289 votes, 6.6/10 de moyenne) 5

  • 8/10 Un très bon polar, sombre, dur, avec un V. Coste en perdition et une "héroïne" qui nous balade tout au long de l'intrigue. Le cadre est assez marquant aussi.

    15/06/2022 à 16:27 Anwynn (26 votes, 7.2/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Je ne connaissais pas Victor Coste (je sais, c'est mal) et je n'ai pas lu le dernier Camut/Hug (c'est mal aussi). C'est donc la fleur au fusil que j'ai plongé dans les Brumes de Capelans. Je savais parfaitement où se situait Saint Pierre pour avoir vu le film "La veuve de Saint Pierre" avec Juliette Binoche (je ne peux pas être ignare dans tous les domaines quand même) et j'ai bien aimé le petit séjour touristique.
    D'ailleurs j'ai tout aimé dans ce roman et même si j'ai fleuré un peu rapidement l'arnaque, je me suis laissée emporter par l'histoire et par les personnages. Un très agréable moment de lecture avec tout ce qu'il faut où il faut.

    10/06/2022 à 20:43 Ironheart (704 votes, 7.5/10 de moyenne) 7

  • 9/10 comme d'autres, j'ai lu le dernier Camut Hug, et du coup j'ai vite pressenti certaines choses... Mais au final je me suis laissé emporté par la plume de Norek, et j'ai adoré!

    19/05/2022 à 11:06 guimouts (354 votes, 7.9/10 de moyenne) 8

  • 9/10 Retrouver Coste ça fait du bien, le retrouver sur l'ile de St Pierre c'est original mais ça fonctionne parfaitement. Une histoire sombre et lente dont l'ile est évidemment l'un des personnages principaux. Un bon moment de lecture.

    01/05/2022 à 14:47 newsovski (202 votes, 7.8/10 de moyenne) 8

  • 9/10 Le retour de Victor Coste en grande pompe avec un polar à la hauteur de l'attente. Vraiment un grand plaisir à la lecture de cette histoire bien menée et qui nous tient jusqu'au bout de l'intrigue. Vivement le prochain !

    29/04/2022 à 23:39 Luzlïa (179 votes, 7.8/10 de moyenne) 8

  • 10/10 Génial !! Quelle histoire, quelle ambiance ! Norek a su me faire découvrir St Pierre et Miquelon et m'a donné envie d'y aller. L'histoire est top, un final légèrement en dessous mais que c'est bon, de sortir des banlieues du 9-3

    29/04/2022 à 06:49 jasonkite (222 votes, 6.9/10 de moyenne) 6

  • 7/10 Pour moi, la sortie d’un Norek est toujours un petit évènement.
    D’abord parce que c’est un de mes auteur de thriller préféré et qu’il sait me surprendre à chaque nouvelle sortie.
    Et puis là, cerise sur le gâteau, me dites pas que c’est pas vrai, on retrouve dans ce dernier roman le capitaine Victor Coste ….arghhh je craque .
    Alors si vous vous attendez à retrouver Coste comme vous l’aviez quitté à la fin de la trilogie 93, vous allez être déçu, l’homme a bien changé. L'homme est en colère .
    Nous avons là, un bon thriller, plutôt calme et qui parfois se rapproche presque d’une ambiance huis clos.
    Faut dire que la partie principale du livre se passe sur une ile, Saint Pierre et Miquelon, une ile au bout du monde et que je ne situais pas du tout d’ailleurs, la plaçant plutôt dans l’hémisphère sud alors que c’est plutôt l’inverse .0 pointé en géographie le Patoche .
    L’intrigue est bonne malgré une certaine lenteur dans les débuts, cela s’arrange l’histoire avançant, le tout tient parfaitement la route même si des fois, bah il faut l’avouer c’est un peu gros.
    Mais bon on pardonne plus facilement à un auteur préféré, c’est bien connu.
    Malgré tout, le suspens nous tient en haleine jusqu’à une fin plutôt surprenante même si après coups, c’était plus ou moins prévisible.
    Au final un bon thriller, certes pas le meilleur de l’auteur, j’y ai pris néanmoins du plaisir à l’écouter.
    A chaque nouveau roman Olivier Norek prend des risques avec des romans bien différents et moi j’aime ça.

    24/04/2022 à 19:27 patoche77 (175 votes, 7.7/10 de moyenne) 5

  • 9/10 Quel plaisir de retrouver Coste! et ce Norek est un grand cru. Une histoire parfaitement maîtrisée et des personnages très attachants. On se plonge avec délectation dans cette intrigue machiavélique ! Vivement le prochain!

    19/04/2022 à 22:44 calimero13 (874 votes, 7.4/10 de moyenne) 6

  • 8/10 Parfois, le hasard des sorties littéraires fait mal les choses...
    Le retour aux affaires du capitaine Coste, même exilé qu'il soit à l'autre bout du continent, profite de la proximité de l'auteur avec son personnage, et de l'attachement du lecteur pour cette tête brûlée, pour, immédiatement, nous alpaguer, nous transporter, et nous river à notre siège, tournant les pages sans pouvoir nous en empêcher...
    On est en terrain connu, même si c'est à plus de 4000 kilomètres d'ici, car Norek sait avec quels leviers jouer pour rendre son histoire palpitante...
    Et même si son super méchant n'a pas trop la gueule de l'emploi, on tremble devant cette histoire très anxiogène...
    Le problème, en ce qui me concerne, et c'est là où le hasard vient faire des siennes, c'est que j'ai lu récemment le dernier Camut et Hug...
    Et que sans spoiler l'intrigue imaginée par Norek, ou dénaturer son point culminant, le fait qu'il fasse écho à celui de Nos Âmes au Diable me l'a forcément rendu moins puissant, voire légèrement moins efficace...
    Ça, et quelques détails chafouins...
    Il n'en reste pas moins un beau coup de projecteur sur St Pierre et Miquelon, et un récit enténébré, qui confirme tout le talent protéiforme d'Olivier Norek...

    13/04/2022 à 23:35 jackbauer (645 votes, 7.1/10 de moyenne) 8

  • 7/10 C'est l'histoire de la prise d'une forteresse imprenable dans une forteresse imprenable.
    Olivier Norek offre une nouvelle fois à son lectorat un casting détonant. Le décor est très intéressant
    Je suis moins fan d'un certain nombre d'ellipses qui permettent à l'auteur de faire avancer l'intrigue de manières contradictoires.
    On va de surprises en surprises en se rapprochant de la fin. Une fin assez étonnante de part ses tenants et aboutissants.
    Un final qui laisse les lecteurs dans les brumes de Capelans...

    07/04/2022 à 10:10 Fredo (1100 votes, 7.9/10 de moyenne) 10