Le Passager sans visage

4 votes

  • 7/10 J'avais abandonné le précédent. J'ai malgré tout voulu retenter l'expérience.
    J'avais qq regrets au départ car tout me semblait un peu tiré par les cheveux et un peu sans substance.
    Ceci étant, je ne regrette pas ma lecture car une fois de plus, la trame est basée sur des faits réels et cela m'a permis d'apprendre des faits absolument ahurissants dont je ne comprends pas qu'ils n'aient pas eu plus d'écho dans la presse !!

    22/11/2021 à 14:44 calimero13 (814 votes, 7.4/10 de moyenne) 2

  • 7/10 Un bon roman de Nicolas Beuglet, suite directe du Dernier message qu'il est impératif d'avoir lu auparavant.
    Comme toujours chez l'auteur, pas de temps mort, on est plongé jusqu'au cou dans une intrigue diabolique qui prend ses bases sur des recherches scientifiques étonnantes ou des faits historiques édifiants et pourtant réels. Ici il est question du joueur de flûte de Hamelin (légende ou réalité ?) ou de la monstrueuse expérience Kentler. Efficace mais un peu trop court, captivant mais toujours avec l'aide de grosses ficelles.
    Pour les fans de l'écrivain, la toute dernière phrase du livre va vous enchanter car elle est méchamment prometteuse !

    24/10/2021 à 06:57 Ironheart (645 votes, 7.5/10 de moyenne) 2

  • 7/10 Ce deuxième roman de la trilogie Grace Campbell a été pour moi un bon moment de lecture et je suis déjà impatient de découvrir la suite.
    Nicolas Beuglet nous a encore concocté une bonne suite des aventures de l'inspectrice Ecossaise mais il est vrai que ce roman n'est néanmoins, pas exempt de tout reproches. Ce n’est pas au point de gâcher ma lecture mais on est passé pas loin parfois.
    Au début, il y a comme un petit résumé du premier opus de la trilogie, c'est pas mal, çà peut prévenir éventuellement le lecteur qui découvrirait Grace Campbell q 'il prend une histoire en cours. Alors bon, même si on peut sans doute lire ce bouquin sans avoir lu le premier, ce serait quand même gâché et dommageable pour la compréhension.
    Pour aimer ce thriller, il m’a fallu être patient, j 'ai ressenti rapidement comme un manque de rythme dès le début du livre, je trouvais que l'histoire ronronnait un peu trop avant de réellement démarrer.
    Pourtant, on y apprend pas mal de chose dans ce début, dont le fameux secret qui se cache derrière la porte blindée de Grace et le sombre passé de celle -ci (De Grace hein pas de la porte blindée).
    Dans la deuxième moitié du roman, on retrouve toute les qualités narratives de Nicolas Beuglet , avec actions, surprises ,retournements de situations , du bon suspens et un « putain » de coups de théâtre à la toute dernière ligne qui te fait déjà saliver sur le prochain tome .
    Comme d'habitude l’intrigue est recherchée, entre fiction et réalité Nicolas Beuglet nous fait découvrir des faits historiques méconnus (en tout cas pour moi), une autre vision, on va dire, plus horrifique des contes de fées et une théorie du complot abêtissant l'être humain (qui peut demander réflexion).
    Alors oui, comme dans tous les romans de l’auteur on peu y trouver du too much et des facilités avec l’histoire et je pourrais comprendre que cela puisse en rebuter quelques-uns, j’en ai moi-même un peu souffert mais bon il faut avouer que c’est quand même bien fait. Le suspens qui va crescendo et l’héroïne super attachante m’ont fait presque oublier ces invraisemblances.
    Mais Il est vrai qu’on atteints des limites qu’il ne faudrait pas dépasser dans le futur et j’ai baissé ma note à cause de cela.
    Vivement le prochain

    18/10/2021 à 09:34 patoche77 (127 votes, 7.7/10 de moyenne) 4

  • 7/10 comme pour le premier tome, il se dévore rapidement. Certains mystères du précédents livre se dévoilent et apportent de la profondeur au personnage principal. Du rythme, de l'action comme à chaque fois qu'on lit du Nicolas Beuglet. Et un finish en teasing qui annonce une suite (voir plusieurs!) en mode girl power!

    25/09/2021 à 09:25 guimouts (317 votes, 7.9/10 de moyenne) 3