Bandits et brigands

2 votes

  • 6/10 Je n'ai pas été enthousiasmé par ce recueil de nouvelles. Huit nouvelles, huit bandits, justiciers sociaux, qui ont marqué leur peuplade, aux quatre coins de la planète, et balayant plusieurs époques, et qui ont nourri la légende à travers des récits ou chansons populaires. La lutte contre les puissants est un combat qui ne s'arrête jamais et justifie toutes les exactions et fait des héros de combattants souvent sanguinaires. Les styles d'écriture, diffèrent d'un auteur à l'autre, l'ensemble est plutôt littéraire, certaines nouvelles passent mieux que d'autres. Une curiosité entre exercice de style et légende populaire.

    07/09/2021 à 08:42 Polarbear (556 votes, 7.8/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Huit nouvelles. Huit auteurs. Huit bandits.
    Chacun dans son style, un auteur de la littérature blanche, ou plus noire, donne à lire la destinée d'un bandit ou d'une "bandite", plus ou moins réputé.e.
    Bien qu'ils ne soient pas exempts de tout reproche, ceux-ci se voient davantage comme des justiciers que comme des gangsters mais leurs idéaux de justice sociale viennent se fracasser contre les réalités politiques de leur époque, de la France au Brésil en passant par l'Inde, l’Écosse ou l'Australie.
    De Cartouche par Patrick Pécherot à Phoolan Devi par Linda Lê en passant par le Sante Notarnicola de Serge Quadruppani ou la Maria Bonita de Jean-Luc Sahagian, quelques heures d'aventure et de rage de vivre inspirés de faits réels.

    03/09/2021 à 15:44 Hoel (955 votes, 7.6/10 de moyenne) 2