Le Faucheux

(The long-legged fly)

5 votes

  • 8/10 Ouvrage en trois parties sur trois décennies qui, sous la forme de la nouvelle, nous présente le personnage récurrent de Lew Griffin.
    Dans sa Nouvelle-Orleans, il met en exergue ses valeurs poussées, mué par une inextinguible liberté. L'homme s'octroie cette latitude du quotidien en ne reniant rien de son passé et de son éducation.
    D'une écriture affirmée et parfois poétique, Sallis s'impose par sa griffe. Du bel art littéraire ouvrant le bal de séries hautes en couleurs.

    20/07/2019 à 22:43 chouchou (514 votes, 7.6/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Dans l'atmosphère moite et faussement nonchalante de la Nouvelle-Orléans, Lew Griffin mène ses enquêtes comme sa vie. Solitaire désabusé, il connait mieux les rades glauques que sa propre existence, le goût de l'alcool que la chaleur d'un lit accueillant. Le Faucheux retrace quatre épisodes sombre de sa carrière, des enquêtes qui l'emmène au cœur de l'introspection, dans une descente aux enfers interminable. Tour à tour détective privé, recouvreur, Lew est aussi instable dans la vie que dans sa tête. Une folie qui le poussera, un jour, à tuer un homme, qui lui permet d'affronter l'immonde sans vergogne, ou à vouloir devenir écrivain. Autour de lui, les personnages vont et viennent, s'attachent à lui, le temps d'une enquête, le temps d'une nuit, amour d'un soir, amour d'une vie comme La Verne, amour éternel comme Vicky, mais Griffin ne peut se fixer toujours en mouvement, en évolution entre misère et désolation, entre musique et fanfaronnade. Il est le miroir de sa ville, de cette Nouvelle-Orléans festive et touristique, bruyante et métissée. Inexorablement, il avance, attaché à cette ville, enchaîné au passé négrier, animé d'une colère sourde. Lew est noir, accro au blues, à la musique et à l'alcool, salement amoché comme peut l'être Corene Davies quand il la retrouve. Le faucheux se lit comme une biographie de Lew Griffin, des instantanés d'un paumé noir américain aux racines du jazz et de l'esclavage. Un voyage dans le temps et les réflexions d'un personnage attachant qui s'abreuve aux sources de la mélancolie et de la déchéance.

    19/01/2016 à 11:29 LittleWing (21 votes, 7.8/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Un très bon roman noir, regroupant quatre histoires courtes, de véritables tranches de vie où l'on se retrouve avec des personnages sombres, très bien campés. Très bon moment de lecture.

    19/09/2012 à 22:51 geol (117 votes, 7.4/10 de moyenne)

  • 8/10 Un plongeon dans une période révolue avec un personnage inflexible et plein de valeurs en manque de sérénité. Je m'attaquerai avec plaisir à cette belle série d'aventures de Lew Griffin.

    16/06/2011 à 09:03 pythagore (10 votes, 7.8/10 de moyenne)

  • 10/10 Excellent roman noir. Le premier tome de la série de Lew Griffin. 4 Histoires courtes, des tranches de vie. Des personnages forts, sombres.

    06/01/2010 à 20:52 terramater (303 votes, 6.7/10 de moyenne)