Tu me dois un meurtre

(You Owe Me A Murder)

2 votes

  • 9/10 Petit bijou de littérature pour les ados (dès 13 ans), ce roman pétillant aux personnages attachants, raconte avec tendresse et humour l’histoire de Kim, jeune Canadienne en voyage pédagogique à Londres, UK, et sa rencontre avec l’énigmatique Nicki… jusqu’au meurtre? Cela donne un thriller léger sans grand effroi, mais avec une ambiance tendue bien menée qui va crescendo. Une vraie réussite!

    16/11/2021 à 23:33 domi_troizarsouilles (67 votes, 8/10 de moyenne)

  • 8/10 Kim, adolescente, participe à un voyage culturel avec quelques-uns de ses camarades, direction l’Angleterre. Dans l’avion qui la mène à l’aéroport d’Heathrow, elle se lie avec une fille de son âge, Nicki. Kim n’a alors à la bouche qu’une seule obsession : Connor, son ex, qui est en train de s’amuser avec sa nouvelle copine, Miriam. De fil en aiguille, sur le ton de la plaisanterie, Nicki propose à Kim de se débarrasser de Connor, en échange de quoi Kim tuera la mère de Nicki. Une boutade ? Vraiment ? Quand Connor meurt dans le métro, bousculé du quai et happé par la rame, le doute est permis…

    Si ce pitch vous rappelle furieusement quelque chose, c’est normal : Patricia Highsmith avait déjà imaginé ce troc de meurtres dans son roman L’Inconnu du Nord-Express, adapté au cinéma par Alfred Hitchcock. Mais Eileen Cook ne se contente pas d’une simple relecture, scolaire, et propose une œuvre à part entière, rajeunie et réinventée. Immédiatement, on est séduit par le style de l’écrivaine, très à l’aise dans les descriptions, les portraits moraux et les dialogues. Kim, en ado un peu perdue, fragilisée par la rupture récente avec Connor – qui s’avèrera être un véritable goujat – et ayant eu le tort de prendre la proposition de cette Nicki pour une plaisanterie, séduit. Les autres personnages sont également très naturels et bien sentis, notamment Alex, gentil geek à l’humour irrésistible, solide et au cœur tendre, dont Kim ne va pas tarder à s’éprendre. La structure du roman est une réussite totale, les engrenages apparaissant progressivement et s’emboîtant à merveille, plongeant notre héroïne dans l’incertitude, la paranoïa, une certaine folie, et même à deux doigts de la violence. Succombera-t-elle à cette tentatrice ténébreuse qu’est Nicki ? Saura-t-elle éviter les pièges – nombreux et machiavéliques – qu’elle va lui tendre ? D’ailleurs, jusqu’où va être capable d’aller cette inconnue si malintentionnée ? Le final, en plusieurs temps, éblouit, d’autant que certains éléments, absolument inattendus, ne manqueront pas de séduire. D’ailleurs, il est à noter que, même si Eileen Cook s’adresse en priorité à de jeunes lecteurs, le ton est suffisamment mature, l’intrigue dense et tendue, et l’écriture aiguisée pour passionner des adultes.

    Un livre fort et efficace, toujours crédible, ne cédant jamais aux sirènes des effets faciles, et qui se suit de bout en bout le souffle court. Une structure littéraire implacable pour une réussite totale.

    04/06/2021 à 07:18 El Marco (2405 votes, 7.4/10 de moyenne) 1