Le Gibier

7 votes

  • 8/10 Un bon polar où il fait bon se faire balader… Avec un peu d’expérience on sent vite l’embrouille et on devine malheureusement assez rapidement le dénouement probable. Mais la qualité de l’intrigue et des dialogues prennent vite le dessus pour au final passer un agréable moment de lecture!

    16/10/2021 à 15:14 guimouts (317 votes, 7.9/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Sans révolutionner le genre, "Le gibier" apparait comme un excellent polar grâce à la qualité de son récit et les différentes fausses pistes qui le jalonnent. Dommage que la 4ème de couverture s'amuse à nous en spolier la moitié! Efficace, court et rythmé, on a pas le temps de s'ennuyer et les péripéties bien que quelquefois un peu prévisibles se révèlent bien ficelées... Un bon cru.

    09/09/2021 à 09:27 panou71 (37 votes, 7.8/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Le gibier, dans l'histoire, c'est tout bonnement nous...
    Nicolas Lebel manipule tout son petit monde, nous compris, jusqu'à l'hallali, et sans tralala...
    Même si le dénouement se laisse deviner aux deux tiers du roman, la plume toujours aussi agréable, et drolatique, de l'auteur réussit à nous faire passer un excellent moment, sans que celui-ci ne se renie, toujours soucieux de bienveillance vis-à-vis de ses personnages...
    Finalement, entre Fastes et Furies, Nicolas Lebel chasse la morosité ambiante, à coup d'histoires de cor(ps) et de coeur, nous entraînant dans une danse... mortelle...

    06/07/2021 à 21:50 jackbauer (613 votes, 7.1/10 de moyenne) 4

  • 7/10 l ne demande qu'à prendre son envol, ses petites ailes de papier battant frénétiquement l'air.
    Il ne demande qu'à être bercé par une multitude de bras aimants.

    18/04/2021 à 11:59 PoisonIvy (337 votes, 7.6/10 de moyenne) 2

  • 7/10 Ce n’est pas le meilleur livre de Nicolas Lebel, le récit est toujours efficace et le contexte historique y contribue.
    Mais les personnages manquent de profondeur.

    17/04/2021 à 09:09 tduvi (374 votes, 7.6/10 de moyenne) 1

  • 8/10 J'ai passé un excellent moment de lecture. On devine bien un peu la fin mais cela ne gâche rien. Un peu moins d'humour qu'avec les Mehrlicht, mais Chen a quelques répliques qui font sourire. Une intrigue bien menée et originale. On s'attache rapidement aux personnages qui sont bien campés. Et encore quelques clins d'oeil de l'auteur à ses comparses écrivains !

    20/03/2021 à 11:10 calimero13 (814 votes, 7.4/10 de moyenne) 7

  • 9/10 Ce roman ne dépareille pas dans l’intégrale de Nicolas Lebel : les personnages prennent fort ! Des petits nouveaux pour ce cru 2021, non exempt de références aux virus même s’il a en grande partie été écrit avant notre crise sanitaire, un savant masqué joue une scène d’anthologie.
    Qu’y a-t-il de commun entre l’intrigue policière et la chasse à courre ? Le mode opératoire des malfaiteurs qui rusent avec les bêtes sans défense au nom d’une éthique douteuse, suivent scrupuleusement les étapes jusqu’à la mise à mort et les rituels qui l’accompagnent.
    Starski avec un « i » est par hasard à proximité d’une prise d’otages à l’issue dramatique et se voit projeté dans une enquête en compagnie de Yvonne, son adjointe d’origine asiatique, toute en rudesse, sans fioriture, sans « merci » et sans « s’il vous plaît », qui a raison … souvent. Il semble bien qu’un complot international, relie les meurtres parisiens à des événements vieux de trente ans s’étant déroulés en Afrique du Sud au moment de la fin de l’Apartheid. Des Afrikaners à Paris, « le MK … le fer de lance de la Nation », non ce n’est pas une nouvelle comédie musicale mais bien du sang que vont découvrir nos enquêteurs, le tout noyé dans un scandale sanitaire.
    Straski a connu Chloé dans sa jeunesse, il a vécu avec elle plusieurs années et la retrouver au cœur d’une machination va ébranler notre policier, bien en peine déjà avec sa vie privée. Nous aurons de la compassion pour lui, de l’admiration pour la réactivité d’Yvonne, nous serons partagés sur la justice et ses fantassins et circonspects sur les autres acteurs de cette traque.
    Un très bon moment de lecture auquel nous pouvions nous attendre avec cet auteur facétieux et attachant, précis, inattendu et percutant.
    Au fait Nicolas, comment va Mehrlicht ?

    15/03/2021 à 12:48 Dany33 (535 votes, 8/10 de moyenne) 7