Nos âmes au diable

6 votes

  • 8/10 Une fois de plus, le couple d'auteur nous plonge dans la noirceur de l'âme humaine.
    C'est bien mené, et glace le sang.
    J'ai trouvé intéressant le point de vue : pour une fois, le lecteur ne suit pas les enquêteurs, mais la mère d'une des victimes. Et l'histoire se concentre sur son vécu, son ressenti et la manière dont elle tente de survivre à l'horreur.
    Les chapitres sont courts, et le rythme soutenu.
    Je n'ai pas été déçue par cet opus, bien au contraire !

    04/05/2022 à 17:53 calimero13 (856 votes, 7.4/10 de moyenne) 4

  • 5/10 En bref, dommage de devoir attendre quasiment la moitié du roman pour trouver enfin un thriller à l'intrigue captivante, originale et cruelle à souhait !

    Le duo d'auteurs est désormais incontournable dans le monde du thriller et, comme j'avais bien aimé les précédents titres que j'ai pu lire, j'ai foncé tête baissée dans ce nouvel opus au résumé plus qu'intéressant.
    Malheureusement, je n'ai pas retrouvé ce à quoi je m'attendais malgré le potentiel disponible dans l'idée de base...

    [...]

    Il a donc fallu attendre les 40 % de l'histoire pour voir arriver un élément qui va faire tout basculer. Cette intrigue, qui me semblait bien longue, va enfin retrouver un nouveau souffle et c'est là que j'ai enfin lu ce qui me plaît dans le travail des deux auteurs : du glauque, de la cruauté et des personnages qui sortent de l'ordinaire.

    Alors, oui, Jérôme Camut et Nathalie Hug osent aborder un thème très original, que l'on voit peu et qui bouscule les consciences. Oui, le dernier tiers de ce thriller est réussi à la fois du côté de l'intrigue, mais aussi sur l'aspect psychologique... Mais c'est arrivé bien trop tard pour que "j'oublie" la longueur de la première moitié et cette absence d'empathie pour un personnage principal à l'opposé de ce que je suis.

    20/04/2022 à 10:12 Riz-Deux-ZzZ (361 votes, 6.9/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Grosse claque à la lecture de ce nouveau roman de Jérôme Camut et Nathalie Hug.

    Comme l'a fait Maud Mayeras avec Les Monstres, Nos âmes au diable contient l'adn des auteurs et en fait le parfait point d'entrée pour un nouveau lectorat.

    Et pour les lecteurs de la premières heures, il renvoie aux thèmes de prédilections du binôme. Ces derniers sont en terrain familier mais la forme du roman, et son côté inéluctable balaie les certitudes.

    Alors s'ils évoluent dans des sujets qu'ils maitrisent parfaitement bien, les CamHug ne choisissent pas la facilité, en proposant un roman sec, aux chapitres courts et essentiellement du point de vue de l’héroïne.

    Une héroïne reine du récit, qui offre à celles et ceux qui tournent les pages le portrait admirable et singulier d'une femme mère, victime, amante, amie et survivante.

    Un tourbillon duquel on sort complètement sonné.

    11/04/2022 à 19:23 Fredo (1091 votes, 7.9/10 de moyenne) 7

  • 6/10 J’attends toujours avec impatience les nouveaux livres de ce couples explosifs! J’ai été rapidement emballé par le rythme endiablé grâce à des courts chapitres. On y retrouve la séquestration qui nous fait tout de suite penser à Prédation, l’île d’Oleron et la Guilde des emmerdeurs nous rappelant W3 et Islanova. Bref ça commence bien et on retrouve la patte du duo! Mais j’avoue avoir été très déçu du dénouement qui aurait pu être bien plus fort que ça…

    11/04/2022 à 16:05 guimouts (349 votes, 7.9/10 de moyenne) 2

  • 6/10 Quoi penser de ce nouveau thriller du duo Camut/Hug. Tout d'abord de la déception. Pourquoi n'ont ils pas fait une enquête plus précise et à rebondissement concernant l'enlèvement de la jeune fille. Il y avait tous les ingrédients pour cela. Ils se sont contentés d'un huit clos narratif de plus de 200 pages, sans réel relief et écrit avec des chapitres courts d'une voir d'une demi page. En dehors de cela, qui gâche grandement le livre, on reste bouche bée devant la fin qui étonne, questionne et perturbe...

    06/04/2022 à 07:09 jasonkite (214 votes, 6.9/10 de moyenne) 3

  • 10/10 Éprouvant, déroutant, glaçant, je pense que l'on parlera longtemps du dernier roman du binôme Camut/Hug, au moins aussi longtemps que la marque qu'il va laisser dans ma mémoire...
    Sur un sujet qui occupe de plus en plus le devant de l'actualité, ils parviennent à nous concerner, et à nous impliquer, suivant la lente descente aux enfers de cette mère de famille, d'une façon, qu'il me semble, n'avait jamais été envisagée...
    C'est si effroyable et inimaginable, mais pourtant d'un ordinaire si contemporain, que c'en est effrayant...
    J'ai parfois pensé à Paola Barbato, à Funny Games, de Michael Haneke, pour la façon qu'a le couple d'imaginer le pire, et la sensibilité tragique de le restituer...
    Parfois, le pari est risqué, et leurs dernières productions m'avaient plutôt laissé de marbre...
    Ici, Camut/Hug fait mouche, indéniablement, et les dernières pages ne pourront laisser personne indifférent...

    17/03/2022 à 22:27 jackbauer (639 votes, 7.1/10 de moyenne) 11