Ce qu'il faut de nuit

4 votes

  • 8/10 Roman touchant et bouleversant. Roman d’apprentissage d’une famille devant vivre en l’absence de la « Moman », morte d’un cancer. C’est le récit d’un père, travailleur SCNF, syndiqué CGT, qui élève seul ses deux enfants. C’est rempli d’amour paternel et fraternel, de partage des passions, notamment de celle de l’aîné pour le foot, en tant que joueur et supporter du FC Metz.

    C’est aussi un livre déchirant et douloureux. Sur les limites de l’éducation de nos enfants. Eux qui découvrent l’âge adulte comme un moyen de révolte.
    Ce qu’il faut de nuit est émouvant. Laurent Petitmangin sait exploiter les phobies de tout parent. On ne lit pas ce livre, on le dévore. On ne rentre pas dans ce livre, c’est le livre qui nous absorbe. Et on ne ressort pas indemne de ce livre, on se prend une petite claque.

    26/09/2022 à 14:59 JohnSteed (578 votes, 7.7/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Ce roman noir m'a d'abord plu pour l'écriture. Laurent Petitmangin, dans ce premier roman, nous touche par sa fluidité et sa subtilité. Avec une grande pudeur, une absence de jugement, mais ce n'est pas pour autant un récit plat, il nous raconte par la voix du père, la destiné triste, inéluctable, d'une famille, un père et ses deux fils, humble et honnête. Ce type de récit plombant ne constitue pas mon genre favori, mais l'auteur a su me conquérir par une acuité rare. J'ai été touché par ce père à la dérive. Après la mort de sa femme, emportée par le cancer, il lutte du mieux qu'il peut pour élever ses enfants, leur transmet des valeurs de solidarité étant ouvrier à la SNCF, syndicaliste à la CGT, la vie n'est pas simple tous les jours, mais les trois se tiennent et font preuve de courage. Seulement, quand l'ainé qui jusqu'alors était plutôt la fierté de son père, tant il est doué au foot, bascule petit à petit dans la mouvance extrême droite, c'est la fissure qui révèle toute l'impuissance d'un homme bafoué. Quand les évènements prennent une tournure dramatique, il ère entre la honte et l'amour qu'il voue à son fils. Les questions qui se posent alors trottent longtemps dans notre tête, c'est là, à mon avis, toute la qualité de ce roman.

    02/05/2021 à 17:47 Polarbear (829 votes, 7.7/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Un court drame familial, terriblement touchant et percutant, centré sur la relation complexe d'un père et de ses deux fils. Une très belle découverte de la rentrée littéraire de septembre.

    27/12/2020 à 15:03 zonedead (417 votes, 7.4/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Premier court roman de l’auteur dont les libraires font l’éloge. Très belle histoire d’amour d’un père élevant seul ses deux fils au destin différent. Histoire sans fioriture, sombre, à caractère social avec des superbes personnages plus touchants les uns que les autre. C’est tout en retenue avec beaucoup de pudeur.
    A lire assurément.

    27/12/2020 à 14:30 boumkoeur (235 votes, 8.5/10 de moyenne) 7