Là où les esprits ne dorment jamais

1 vote

  • 8/10 Pour un premier roman, sa maitrise de bout en bout est épatante. Polar historique et prestidigitation sont deux ingrédients que j'aime retrouver dans les romans, et avec celui-ci, Jonathan Werber m'a bien gâté. Les personnages sont attachants, le rythme est constant et la fin révèle son lot de surprises. Vivement le prochain !

    29/12/2020 à 11:55 Fredo (1150 votes, 7.9/10 de moyenne) 6