Fermer les yeux

7 votes

  • 8/10 Bien meilleur que l’empathie, se lit très facilement, on n’a pas envie de le lâcher. La fin aurait méritée d’être plus approfondie mais sinon ça se tient. J’espère retrouver les personnages de Nathan et d’Emma dans un nouvel opus, y a matière à en faire un sacré duo pour de nouvelles enquêtes!

    25/03/2022 à 19:25 guimouts (349 votes, 7.9/10 de moyenne) 2

  • 7/10 Si comme moi vous découvrez Antoine Renand par Fermer les yeux, sachez que vous allez être conquis par cet auteur, et que cela va vous donner envie de lire dans la foulée L’empathie. Heureusement pour nous les deux livres sont indépendants et aucun spoiler du premier n’est contenu dans ce second livre.

    Fermer les yeux est un roman policier bien agréable à libre, même s’il y a quelques fois des clichés un peu trop souvent véhiculés dans les romans comme le flic alcoolique ou indépendant et ingérable, le tueur qui …. non, je n’en dis pas plus pour ne pas divulgâcher l’histoire. Mais dans l’ensemble l’histoire se tient et tient le lecteur en halène. aussi bien avec ses personnages qui se dévoilent au fur et à mesure des pages, que de l’enquête à laquelle on participe volontiers.

    Bref, un auteur à suivre de près car il risque d’exploser dans les prochaines années tant il fait déjà parler de lui avec ses deux premiers livres.

    13/12/2021 à 21:27 QuoiLire (278 votes, 6.6/10 de moyenne) 2

  • 7/10 Sur les pas du gendarme Tassy, au milieu des ruines de son existence on va se retrouver confronté à l'horreur d'un crime sur un enfant, puis au sinistre engrenage qui envoie en prison un coupable idéal. Quinze ans plus tard on le suit dans son étrange quête de vérité pour découvrir le véritable tueur qui continue à semer la mort...
    La trame de ce roman est redoutablement efficace, elle nous entraîne jusqu'à une fin inattendue qui est presque trop brutale, nous laissant un peu sur notre faim.

    19/05/2021 à 16:49 Camlot (90 votes, 7.4/10 de moyenne) 2

  • 8/10 En ce qui mec concerne, j'ai passé un très bon moment de lecture. L'histoire est sans temps mort, l'écriture est fluide, les personnages attachants. Le seul bémol que j'apporterai est la volonté farouche des gendarmeries à ne pas vouloir approfondir les pistes que leur apporte le principal protagoniste..Difficile d'y croire...

    13/04/2021 à 13:16 calimero13 (856 votes, 7.4/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Ce deuxième roman d'Antoine Renand a été plaisant à lire , j'avais déjà aimé "L'empathie" son premier roman et celui -ci m'as bien plu également .
    On devrait plutôt dire " un bis" car en réalité il s'agit d'un scenario cinéma écrit antérieurement à " L'empathie " que l'auteur a transformé en roman depuis .
    Antoine Renand est un scénariste , on le ressent bien avec une écriture très visuelle , très précise .
    C'est un roman que j'ai découvert à l'écoute avec une excellente version de Thierry Blanc . Une lecture avec des moments percutants et angoissants qui t'empêchent de t'endormir et de fermer les yeux ....au volant.
    Quand c'est un livre , on parle de page-turner , est-ce qu'on peut dire écoute -turner , je ne sais pas mais je peux vous dire qu' a chaque fois que je quittais ma voiture (mon home d'écoute mobile ) , je n'avais qu'une hâte , c'étais de la retrouver pour continuer cette histoire très prenante .
    Pas facile de résumer ce roman avec une intrigue quelque peu complexe et sur plusieurs époques .
    Une fillette est enlevée et tuée dans un petit village ,l'assassin présumé Gabin Lepage est arrêté , condamné et enfermé pour une longue peine de prison.
    Quelques années plus tard , l'ex gendarme Tassi à la retraite maintenant et qui étais à l'origine de l'arrestation de Gabin , n'est plus aussi convaincu de sa culpabilité , suite à un meurtre d'une jeune fille ressemblant étrangement au premier meurtre de la fillette . De plus plusieurs disparitions inexpliquées de jeunes filles se sont produites dans la même region .Tassi est persuadé qu'un sérial killer continue d'œuvrer dans la région et est donc hanté d'avoir contribué à une erreur judiciaire . Aidé d'un pseudo écrivain / profiler Français , de l'avocate de Gabin et avec toute l' ancienne hiérarchie de Tassi étrangement contre eux , le trio essaie de faire la pleine lumière sur cette affaire avec pas mal de rebondissements à venir .
    C'est une intrigue au départ classique qui devient complexe , avec du bon suspens et qui a dégagé chez moi pleins d'émotions vraiment sympas .
    Certains faits ou situations sont relatés de belles façons que s'en devient divinement anxiogène ,surprenant ,percutant .
    Bon ,on peut y trouver sans doute des défauts mais moi j'ai aimé ce style qui me convient fortement .
    Peu être quand même un truc plus que moyen , quand l'auteur remercie à la fin du livre Stéphane Bourgoin ( le mytho) .
    çà t'aurais pu éviter Antoine ,çà va pas plaire .

    10/04/2021 à 12:22 patoche77 (159 votes, 7.7/10 de moyenne) 3

  • 5/10 Après Empathie je termine le deuxième livre de A.Renand. Lecture facile mais ne laissera pas de souvenirs impérissables. Trop banal, déjà lu et relu. Je reste sur ma faim...bof !!!

    13/06/2020 à 19:14 Douce154 (20 votes, 8.4/10 de moyenne) 3

  • 4/10 Fermer les yeux... Peut-être est-ce finalement la marche à suivre pour profiter pleinement de cette histoire, tant les exagérations et les incohérences vous sauteraient sans ça au visage...
    Après L'empathie, titre déjà très discutable, tant sur le fond que sur la forme, le deuxième roman d'Antoine Renand provoque chez moi le même dépit, qui confinerait presque à une forme de résignation...
    Pourtant, ça avait l'air plutôt bien parti, mais très vite, l'auteur retombe dans des travers rédhibitoires : une intrigue qui, à grand renfort de ramifications destinées à choquer et surprendre le lecteur, perd en intensité, une complaisance et une accumulation d'effets, voire de séquences dégradantes, comme si l'auteur ignorait le pouvoir de la suggestion, et considérait obligatoirement ses lecteurs comme des tueurs en série en puissance, avides de lire en détail le supplice enduré par les victimes du récit...
    Et, pour parachever l'ensemble, l'auteur dégaine un cliffhanger rocambolesque, comme s'il n'était pas lui-même convaincu de son récit...

    01/05/2020 à 21:30 jackbauer (639 votes, 7.1/10 de moyenne) 6