Les Fantômes de Reykjavik

(Stúlkan hjá brúnni)

3 votes

  • 8/10 Le 2ème roman de la série Konrad est un ton au dessus de 1er et je l'ai vraiment trouvé très bon. Je craignais pourtant que l'aspect "surnaturel" (inévitable quand un des protagonistes est medium) ne gâche un peu l'histoire mais finalement cela s'intègre parfaitement bien dans l'intrigue. Dans le 1er roman, j'avais trouvé que cette histoire de médium (avec l'histoire du père de Konrad et de son acolyte) prenait une place un peu trop importante mais dans ce roman, ce n'est qu'un infime compensante. Ici, le sujet est tout autre, et bien plus grave, et il est extrêmement bien traité par Indridason dans ce roman très agréable à lire. De plus, et contrairement au 1er de la série, je me suis beaucoup plus attaché au personnage de Konrad que j'ai trouvé très intéressant et que j'ai hâte de retrouver.

    28/06/2021 à 19:22 ericdesh (768 votes, 7.4/10 de moyenne) 3

  • 8/10 je trouve toujours autant de charme et d'intérêt dans les romans d'Indridason : certes, ça ne va pas très vite, mais j'adore suivre le lent cheminement des enquêteurs, un peu comme une flânerie dans des lieux connus, mais qu'on aime venir revisiter.

    02/07/2020 à 13:00 gamille67 (1804 votes, 7.3/10 de moyenne) 4

  • 7/10 Je suis assez partagé sur ce deuxième livre de la série Konrad. Il y a des passages longs, très longs, les choses avancent lentement mais c'est le style classique d'Indridason.
    Ici ce qui m'a plus dérangé c'est que les histoires sont nombreuses et je m'y suis perdu à plusieurs reprises car les personnages s'y entrecroisent. Il y a au final beaucoup de personnages dont les noms de certains d'ailleurs ne sont pas donnés, ménageant le suspens ou l’ambiguïté ?
    L'histoire dans sa globalité est intéressante, mettant en avant encore l'Islande, sa société et de sombres histoires du passé mais l'ensemble n'est pas si fluide que sur la série Erlendur. Le lien avec Palmi est intéressant.

    19/04/2020 à 11:14 newsovski (183 votes, 7.8/10 de moyenne) 1