Chasses à l'homme

5 votes

  • 5/10 Roman policier pur et dur très rapide à lire malgré les 437 pages .
    Il faut dire que c'est imprimé très gros ,du coups j'ai tenté de le lire sans lunettes ce qui est avéré impossible n'y voyant plus grand chose ,j'aurais mis trop de temps à décrypter (va t'il falloir que je m’achète un chien ?)
    Bon sinon , j'ai eu l'impression de lire un roman de série noire des années 80 .
    La mise en place du livre est assez lente et j'ai attendu la page 128 pour démarrer mon intérêt
    Ensuite l'auteur privilégie l'action avec des rebondissements tout au long du livre plus ou moins vraisemblable .
    Faut aimer ...
    C'étais distrayant ,çà se lit facilement mais je ne suis pas sur de m'en rappeler dans quelques temps et j'avoue que j'étais plutôt content d'arriver à la fin.
    Premier roman de cet auteur et quand même Prix du quai des orfèvres 2009 , c'est quand même pas mal .
    Pour les amateurs de policier classique .

    10/05/2020 à 14:56 patoche77 (33 votes, 7.8/10 de moyenne) 2

  • 3/10 Abandon après 200 pages. Une intrigue pas trop mal mais gâchée par des inspecteurs peu étonnés de recevoir une pluie de preuves accablantes pour les suspects, bornés également puisque malgré des retournements importants continuent leur enquête comme si de rien n'était. Le style ne m'a pas plus intéressé, plus que neutre.

    13/01/2020 à 18:54 Grolandrouge (682 votes, 6.6/10 de moyenne) 2

  • 7/10 Un bon polar, avec de l'action, des rebondissements. Pas mal.

    15/06/2013 à 14:52 Ssarlotte (501 votes, 7.1/10 de moyenne)

  • 8/10 Un excellent roman, un excellent moment, une course poursuite au rythme soutenue décrit dans un style tonique qui ne laisse pas au lecteur le loisir de s'endormir et c'est tant mieux puisqu'il sait donner à l'intrigue, certes classique, le petit plus qu'il manque souvent pour s'évader, les caractères des protagonistes, personnages et flics aux traits bien trempés, opposés mais réunis autour d'une même valeur apportant quant à eux dans leur genre le frisson qu'il faut pour tourner les pages encore plus vite.

    17/08/2011 à 11:26 geol (117 votes, 7.4/10 de moyenne)

  • 8/10 un roman qui a reçu le prix du Quai des Orfèvres 2009 et qui le vaut bien. Une course poursuite au sein de la police qui ne finit qu'à la dernière page. On est essoufflé à la fin de la lecture tellement le rythme est soutenu, aucun temps mort, aucune description inutile. Le style est simple ce qui donne encore plus de réalité.
    Vivement le prochain roman !

    07/06/2010 à 20:55 sylio (186 votes, 7.6/10 de moyenne)