Paz

10 votes

  • 9/10 Encore un excellent polar géopolitique de Caryl Férey. Une plongée en Colombie, dans un pays rongé par les trafics, la violence, la corruption, les meurtres... L'auteur nous donne aussi une bonne leçon sur l'histoire de ce pays, de sa découverte par les européens jusqu'à nos jours, en passant par l'évangélisation brutale et l'avènement des FARC. Une intrigue malheureusement crédible, un rythme haletant, des personnages attachants et attirants... Un excellent moment de lecture...

    31/03/2022 à 13:22 Franck 28 (108 votes, 7.8/10 de moyenne) 6

  • 8/10 Comme Don Winslow l'a très bien fait avec Le Mexique dans "La griffe du chien", Caryl Férey nous livre une situation de la Colombie sous l'emprise des narcotrafiquants, de la corruption, des guérillas et donc surtout de la violence. Malgré un plan de paix en préparation, les choses changent peu et le quotidien des gens de la rue reste très dangereux. Prix entre les intérêts divergents des cartels, des anciens guérilleros, de la police, des politiciens, être journaliste, flic intègre ou juste aspirer à une vie tranquille est difficile. Surtout quand la famille sur laquelle repose l'histoire mêle tous ces portraits. En s'appuyant sur quelques personnages représentatifs, l'auteur dresse un portrait bien noir, et malheureusement fidèle des exactions commises par les uns et les autres en Colombie. En s'immergeant dans les vies de ses protagonistes, on comprend à quel point la solution est inextricable. le choix des personnages est judicieux et le déroulé de l'histoire clair et prenant. Dommage que, comme pour La griffe du chien, on soit parfois autant dans le documentaire que dans le roman noir. Par rapport à ces autres romans, Caryl Férey semble un peu plus détaché de ses héros.

    22/03/2021 à 10:05 Surcouf (277 votes, 7.1/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Après l'Argentine et le Chili, Férey nous emmène visiter la Colombie. Il a bien fait de faire écrivain plutôt que tour-opérateur car ses histoires nous donne envie de rester bien tranquille dans notre canapé plutôt que partir à l'aventure. Beaucoup de violence et de sang dans cette histoire malheureusement très crédible.

    15/08/2020 à 10:50 Grolandrouge (1108 votes, 6.6/10 de moyenne) 4

  • 7/10 Cette lecture fut longue, un peu ennuyeuse. J'en ai retiré quelques plaisirs avec notamment une immersion totale dans un pays qui m'était jusqu'alors méconnu, les scènes d'action ont parfois éveillé ma curiosité, la psychologie assez fouillée des personnages m'a interrogé mais je n'ai pas beaucoup vibré. L'absence de manichéisme est peut être louable de la part de l'auteur, mais du coup on ne s'attache pas ou peu aux personnages et leur sort ne m'a pas intéressé plus que ça. La situation chaotique, ultra violente, jusqu'à l’écœurement m'a un peu lassé. Dommage, mais je pense que ce roman a de quoi satisfaire beaucoup de lecteurs avides de thrillers survitaminés et immersifs.

    28/06/2020 à 09:57 Polarbear (603 votes, 7.8/10 de moyenne) 4

  • 10/10 Monumental! Mon coup de cœur sans hésiter. J'ai tout aimé: les personnages, l'histoire, l'action,...
    La lecture de ce roman fait éco avec la série Narcos que j'ai regardé en même temps, ce qui m'a immergé encore plus dans l'histoire.
    Hyper documenté, ce livre rappelle la réalité du trafic de drogue, les FARC et la corruption en Colombie.
    Livre violent sans concession qui prouve encore une fois que Caryl Ferey fait parti des plus grands et ça fait vraiment du bien de lire un aussi bon roman d'un auteur Français.
    Ce roman est au même niveau que la griffe du chien ou Cartel de Don Winslow.
    A lire de toute urgence.

    18/04/2020 à 20:14 boumkoeur (161 votes, 8.4/10 de moyenne) 3

  • 7/10 Intéressant dans la mesure où l'on découvre la Colombie et tous les aspects politiques de ces dernières années, mais ces explications entraînent pas mal de longueurs dans le récit. Et une chose est sûre, c'est que cela ne donne pas envie de faire du tourisme dans ce pays !!!

    16/03/2020 à 15:47 calimero13 (849 votes, 7.4/10 de moyenne) 2

  • 7/10 On peut aimer le projet, l'ambition de Caryl Ferey de documenter via la fiction à travers le monde les déviations du pouvoir (cf Zulu, Mapuche, Condor, Paz) mais à force, cela devient un peu systématique. D'une certaine façon, le romancier breton, fan assumé des Clash, n'est pas si loin finalement d'un Jean-Christophe Grangé quand il écrit Lantano ou Congo Requiem, par ailleurs deux très bons thrillers. Reste que si, à mon humble avis, Paz reste très en deçà de Mapuche, plus subtil, ce bouquin se dévore en trois coups de cuillers à pot.

    04/01/2020 à 12:16 Mephisto (189 votes, 7.2/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Caryl Ferey réussit le nouveau tour de force de nous embarquer dans une géopolitique dense dépourvue de manichéisme. Où situer la Justice dans une Colombie en proie à son histoire ?
    Les personnages incarnent les multiples facettes du conflit et j'ai salué tout au long du roman la criticité détachée de l'auteur qui alterne entre faits documentaires glaçants et écriture de fiction.
    C'est ultra violent mais il n'y a pas de demi mesure possible dans cette quête fratricide dans le clan Bagader, où on rechigne tout au long du roman à se rappeler que non, l'amour n'est pas toujours vainqueur. J'ai voulu y croire toutefois dans les parcelles de lumière déclinante. Jusqu'au bout.
    Quel livre !

    18/11/2019 à 08:48 clemence (330 votes, 7.7/10 de moyenne) 8

  • 8/10 Un long et sanglant récit sur la Colombie que nos livre Caryl Ferey, presque aussi fort que Zulu et Mappuche

    22/10/2019 à 05:36 tduvi (392 votes, 7.5/10 de moyenne) 2

  • 7/10 Cette fois Caryl Férey nous entraîne en Amérique du sud et plus particulièrement en Colombie. Alors, bien sur, nous viennent des images, on se réfère à une histoire récente constellée de poncifs « poudriers »…Or, l’auteur nous embarque dans un roman qui convie une famille et des protagonistes englués dans des existences pour lesquelles la plénitude, la satisfaction ne sont pas au rendez-vous. En s’attachant à poser le prisme sur ces personnages, il convoque aussi les problématiques familiales lestées d’un passé granuleux. Car, il faut bien le reconnaître, elle, la famille, n’est pas toujours comme on le souhaite, il coexiste souvent un idéal avec un renégat. Au travers cette illustration nucléaire gravite une journaliste pugnace qui tente de trouver son équilibre par son travail car, elle aussi, n’a pas trouvé tous les ingrédients d’une vie épanouie. Caryl Férey nous transporte, de nouveau, dans son univers avec sa verve, avec sa plume et en filigrane sa bienveillance pour ses personnages.

    03/10/2019 à 11:10 chouchou (577 votes, 7.6/10 de moyenne) 4