Sigmaringen

1 vote

  • 8/10 Lu il y a près de 4 ans, j'en garde le souvenir d'une lecture plaisante, à suivre les turpitudes de ce panier de crabes fascistes que furent les "réfugiés" de Sigmaringen, chacun défendant sa chapelle fasciste , certains rêvant même d'une reconquête alors même que les défaites sur les deux fronts s'accumulent. Pétain est relativement absent du livre, à l'écart, se considérant "prisonnier". On croise des personnages peu recommandables, de Déat à Doriot en passant par Darnand, ou encore l'immonde Laval. On croise même l'écrivain Céline.
    La plume d'Assouline est agréable, c'est documenté, on est immergé au milieu de tous ces personnages qui ont sinistrement marqué l'histoire, bref un roman que je relirai assurément avec plaisir.

    11/02/2019 à 19:54 LeJugeW (907 votes, 7.5/10 de moyenne) 4