Ce que savait la nuit

(Myrkrið veit)

3 votes

  • 9/10 Comme d'habitude, avec A. Indridason, on est loin des livres d'action bourrés de rebondissements. Dans ce roman, on suit tranquillement le cheminement d'un policier retraité, qui reprend l'un de ses anciens dossiers non résolu et bâclé. Par petites touches et rencontre après rencontre de nouveaux personnages, il se rapproche de la vérité. J'aime beaucoup ces récits, tout en finesse et en profondeur. Ce roman est dans la continuité de la trilogies des ombres.

    06/04/2019 à 12:18 gamille67 (1217 votes, 7.2/10 de moyenne) 8

  • 8/10 Une histoire intéressante qui introduit un nouveau personnage dans l'univers d'Indridason. Il y a d'ailleurs un lien avec la trilogie des ombres qui risque d'être encore davantage creusé dans un futur tome.
    Cette histoire est bien menée, beaucoup de pistes, beaucoup de personnages aussi. Un personnage principal bien travaillé et humain et surtout l'Islande comme son auteur sait si bien la raconter.

    14/03/2019 à 09:23 newsovski (104 votes, 7.8/10 de moyenne) 8

  • 7/10 Un policier cabossé par la vie, un climat arctique, des personnages toujours aussi bien étudié, le tout dans une ambiance à la Simenon, font de ce livre, sans être le meilleur d'Indridason, une valeur sure. En s'appuyant sur une trame et des éléments toujours plausibles, sur des psychologies de personnages sans excès, en dehors de toute violence gratuite, monstres ou imaginaire débordant, l'auteur captive par son style et talent de conteur plus que par la profusion d'éléments. C'est à savourer plus qu'à dévorer.

    02/05/2019 à 14:24 Surcouf (196 votes, 7.1/10 de moyenne) 4