Le Douzième Chapitre

1 vote

  • 5/10 J'ai toujours le désir d'écrire un roman policier mais je n'a jamais eu l'idée de départ pour me lancer dans cette grande aventure? Et puis il y a quelques mois, j'ai eu cette idée d'un lecteur qui lit par hasard un livre et découvre sur papier son histoire, son autre vie où il a commis un meurtre. Et là, au détour d'une librairie, je découvre le douzième livre de Jérôme Loubry qui reprend quasiment cette idée. Curieux de voir jusqu'où l'auteur avait poussé cette idée de départ, je me suis lancé dans la lecture de ce roman.

    Ce que l'on remarque à la lecture des premières pages, c'est la très belle plume de Jérôme Loubry : à la fois claire, limpide, elle coule comme l'eau dans un petit ru en pleine nature. Cette qualité rédactionnelle transporte immédiatement le lecteur dans l'ambiance alternativement des années 1980 et 2010.

    Comme les héros du roman, on découvre alors l'origine de .

    Ce roman est avant tout un roman de personnages, de leur relation, de leur évolution psychologique, de leurs premières amours adolescentes; qui forgeront les futurs adultes. Si les enfants sont attachants, leurs versions adultes sont un peu moins fouillés, voire limite caricaturaux.

    Un roman agréable à lire qui ravira la plupart des lecteurs mais sans grande surprise pour les amateurs du genre.

    Attention, la suite divulgue une partie conséquente du roman, ne pas lire la suite si vous n'avez pas lu le livre.

    Ma déception vis-à-vis de ce livre provient essentiellement des fortes similarités avec Soeurs de Bernard Minier que j'avais découvert en début de cette année. Malheureusement, Jérôme Loubry n'a pas les qualités de conteur et de "trompeur" de Bernard Minier, dès la description du cadavre trouvé sur la plage, nous devinons la conclusion du livre. Dommage, car le livre avait bien commencé.

    04/11/2018 à 21:38 QuoiLire (153 votes, 6.7/10 de moyenne) 2