Disparition programmée

(Zach's Lie)

1 vote

  • 7/10 Le père de Jack a transporté de la drogue dans son avion, au profit d’un terrible narcotrafiquant. Parce qu’il a conservé des éléments pouvant incriminer le malfaiteur et le faire plonger, il est mis à l’ombre et sa famille va devoir se soumettre à un programme de protection des témoins. Nouvelle identité, nouvelle ville, nouvelle apparence, pour rompre définitivement les ponts avec la vie précédente et éviter que les tueurs ne les retrouvent.

    Roland Smith signe un roman qui permet de mieux comprendre les ressorts de cette fameuse protection des témoins, que l’on a déjà vue souvent au cinéma par exemple. Ici, il n’y a pas d’actions tonitruantes, de fusillades rocambolesques et autres scènes échevelées. L’auteur s’est focalisé sur la façon dont les individus doivent être défendus et plongés dans l’oubli. Beaucoup de réalisme et de crédibilité dans ces pages, avec également une belle mise en évidence des sentiments contradictoires qui agitent des êtres humains coupés de leurs racines et doivent orienter leur vie différemment. Ici, la famille Osborne va devoir quitter son Etat pour rejoindre le Nevada et se priver de ses amis et attaches. Parallèlement, la mère de famille va se remettre à espérer avec un projet professionnel autour d’une librairie, Jack – désormais prénommé Zack – s’amouracher de la belle Cataline, et sa sœur se battre pour intégrer une comédie musicale, etc. Autant de moments d’espérances et de regains d’espoir, que Roland Smith rend particulièrement crédibles, grâce à une écriture simple, honnête et gorgée d’humanité. On s’en doute, suspense oblige, les trafiquants de drogue vont retrouver la piste de notre famille de fugitifs, et l’on se régale de cet ouvrage de bout en bout, sans temps mort ni faiblesse. On pardonnera d’autant plus volontiers à l’auteur des ficelles beaucoup trop grosses, tel le rôle vraiment téléphoné de Sam, le concierge de l’école, ainsi que son ancienne identité excessivement capillotractée.

    Un roman original et bien écrit, prenant de bout en bout, qui se poursuit avec Témoins en danger.

    04/04/2019 à 14:24 El Marco (1603 votes, 7.5/10 de moyenne) 3