Jesse le héros

(Hero Jesse)

1 vote

  • 7/10 Ce livre m’a dérangé. Le dernier en date qui m’a fait cet effet fut My absolute darling de Gabriel Tallent.
    Jesse, cet adolescent perturbé, idolâtre son frère parti faire la guerre au Vietnam. En attendant son retour, il regarde les informations télévisées en espérant voir dans les images diffusées son frère aîné.

    Il vit seul avec son père, ayant été délaissé par sa mère. Ce dernier gère comme il peut, avec l’aide de la communauté locale, les actes délictueux de Jesse. Car s’il est obsédé par le Vietnam, il l’est également par ses parties intimes. Au point qu’il aime bien "s’amuser" avec sur qui s’approche de lui, et peu importe son consentement. Si ce ne sont pas des agressions sexuelles, c’est carrément des meurtres qu’il commet, et en toute innocence et détachement, n’ayant aucune conscience de ses actes. Alors, avec le conseil de son fils aîné, le père décide de le placer en institution. Mais quand Jesse comprend qu’il va devoir partir du domicile, il décide de s’enfuir et d’aller se réfugier là où il rêve d’aller : au Vietnam. S’ensuit une escapade des plus horribles et insupportables.

    Loin du chef d’œuvre oublié, Jesse le héro fut pour moi une lecture pesante d’une histoire noire et humainement éprouvante. Âme sensible s’abstenir.

    09/09/2019 à 15:50 JohnSteed (138 votes, 7.9/10 de moyenne) 5