Le Rouge idéal

4 votes

  • 7/10 Un bon roman policier, agréable à lire et aux personnages attachants. Dommage qu'il souffre de quelques longueurs et qu'il ne soit pas plus original, l'intrigue étant des plus classique. Il manque donc un peu de surprises à ce roman pour qu'il soit passionnant et pas seulement bon.

    11/01/2019 à 21:42 ericdesh (519 votes, 7.5/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Dans ce second opus, la troupe de l'enquêteur Duval est à la recherche d'un tueur nécrophile. On retrouve une très bonne intrigue! C'est rythmé, percutant et le franc parler québécois est juste génial. Les éditions ALIRE sont TOP! Il n'ont rien à envier à leurs confrères. C'est un très bon polar! Je me dirige vers le troisième opus.

    21/08/2017 à 14:50 amaru96 (226 votes, 8/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Le meurtre d'une jeune femme dans un cimetière vient confirmer les soupçons des premiers enqueteurs Duval et Haral: un tueur fou sévit à Québec... et l'on glisse dans le rouge. Idéal pour ce roman remarquable, au style bien mené et à l'intrigue bien ficellée par la spirale de l'horreur...

    06/12/2013 à 14:39 MMarquet (12 votes, 8/10 de moyenne)

  • 7/10 A la fin de l'année 1979, une série d'événements effrayants survient : un message sanglant écrit sur le mur d'une université, une chienne retrouvée mutilée, une main découverte plantée sur une clôture accompagnée d'un message énigmatique, puis, en point d'orgue, le cadavre d'une jeune femme dans un cimetière. Daniel Duval, lieutenant à la Sûreté du Québec, va mener l'enquête avec son équipe et devoir plonger dans le passé pour comprendre ce qui motive le tueur.

    Jacques Côté a réalisé avec Le Rouge Idéal un bon roman policier à suspense. Les personnages sont fouillés et parfois déroutants avec leur parler canadien, les situations sonnent juste et l'ensemble est bien écrit. L'intrigue est maîtrisée et parfaitement construite, alternant les scènes d'enquête et un humour parfois grivois, même si elle n'est pas exceptionnelle. Au final, nous avons donc un livre qui atteint son objectif : passionner le lecteur jusqu'au dénouement final, même si on peut parfois lui reprocher un scénario qui aurait gagné à être plus original.

    20/12/2007 à 06:52 El Marco (1563 votes, 7.5/10 de moyenne)