Par le vent pleuré

(The Risen)

4 votes

  • 8/10 Un roman qui se lit en quelques heures et qui, outre une histoire complexe de fraternité, nous offre des tableaux magnifiques des paysages appalachiens.

    29/05/2020 à 23:30 Charliebbtl (125 votes, 7.4/10 de moyenne) 3

  • 9/10 Quand on lit les quelques lignes de la biographie de Ron Rash présentes dans Par le vent pleuré, son septième roman, il est précisé que l’auteur américain est un poète. C’est bien cette poésie qui ressort après la lecture de ce roman où la sensibilité des mots, les émotions des phrases et la beauté du verbe font de ce livre un roman d’une sensibilité et d’une profondeur rares et uniques.

    46 ans après, le corps de Ligeia Mosely est déterré par la rivière Tuckaseegee, à Sylva, une petite ville des Appalaches. Ayant appris la nouvelle par les journaux, Eugene Matney veut parler de manière urgente à son frère, Bill. C’est le dernier à avoir vu Ligeia en la mettant dans le bus en direction de Miami. Eugene a la conviction que son frère devenu un éminent neurochirurgien lui cache de terribles secrets. Dès lors, il se rappelle la rencontre avec cette fille qui aura bouleversé sa vie.

    En été 1969, Ligeia avait débarqué de Floride. Ses parents voulaient l’éloigner de toute drogue et alcool qui l’entouraient là-bas. Eugene et Bill, de sérieux adolescents, sous l’emprise de leur grand-père tyrannique, ont fait la connaissance de cette belle et insouciante fille qui leur proposait de découvrir les joies de l’amour, des drogues et de l’alcool. Eugene, le plus jeune, le plus sentimental et timide des frères, était celui qui a été le plus sensible aux charmes et à la personnalité libertine de Ligeia. Il a tout fait pour celle qui lui a fait découvrir ce qui sera pour lui la ruine de sa vie : l’alcool. Ligeia, rêvant de partir à Miami, s’est lancé dans le trafic de drogue pour obtenir l’argent nécessaire.

    Mais que cache Bill ? Pour Eugene, aucun doute. Tout prouve que ce ne peut être que son frère qui a tué Ligeia. Par jalousie, par crainte de compromettre son avenir en tant que médecin. Il lui appartient de lui faire dire la vérité.

    Les secrets de famille, la vérité enfouie depuis des années et qui refait peu à peu surface. Les faits qui reviennent petit à petit. On trouve là les ingrédients de Thomas H. Cook. Mais quand ce dernier semble se parodier voire se noyer livre après livre, Ron Rash sait nous transporter vers l’essentiel et la quintessence de ces thèmes dans un livre bouleversant.

    25/04/2019 à 15:27 JohnSteed (390 votes, 7.8/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Pendant l’été 1969 dans les Appalaches, le destin des deux frères Matney bascule. Une jeune fille aux cheveux roux et aux yeux verts se baigne dans leur coin de rivière. Envoutés par cette sirène, Bill, Eugène et Ligeia vont devenir amis avant qu’Eugène ne vive avec elle son premier amour. Elle est délurée, libre et sans tabou. En plein summer of love, cette hippie entraine les garçons dans une liberté nouvelle, eux qui sont sévèrement encadrés par un grand-père aussi conservateur qu’autoritaire. Mais un jour, la sirène disparait. Plusieurs années plus tard, Eugène découvre la une d’un journal consacrée à Ligeia, sa jeune sirène, et la disparition se mue en fait divers tragique. Ron Rash nous projette alternativement du passé au présent. Le passé est douloureux, lourd et plombé par la disparition du père et la soumission à ce grand-père rigide et omniprésent. Le présent n’est guère mieux pour Eugène, entre alcoolisme, accident de la route, une vie professionnelle mouvementée et une existence chaotique. L'auteur aborde avec subtilité la culpabilité et l'innocence, les souvenirs fait de regrets ou de remords, l’évolution de la relation entre les deux frères, et l’éclatement violent d’un secret. On passe de la nostalgie aigre-douce à un sombre désir de revanche et de vengeance. L’écriture est tendre et délicate avec des mots toujours justes.

    16/01/2019 à 11:41 Surcouf (291 votes, 7.2/10 de moyenne) 7

  • 9/10 Excellent roman : un vieil homme se souvient d'un été tragique de son adolescence. Secrets de jeunesse, passage de l'adolescence à l'âge adulte, sommer of love, hippies, poids de la religion, alcool et drogues , tels sont les thèmes abordés dans ce superbe récit en flash-back. J'ai beaucoup pensé à un autre roman, celui de Thomas H Cook, Sur les hauteurs du Mont Crève-coeur.

    08/10/2017 à 18:17 gamille67 (2003 votes, 7.3/10 de moyenne) 7