La Griffe du chien

(The Power of the dog)

20 votes

  • 9/10 Ca y est......j'ai enfin terminé ce pavé .Ce fut long mais ce fut bon comme dirait l'autre...
    Dis Monsieur Winslow ,la prochaine fois , tu fais un tome 1 et un tome 2 au lieu de nous sortir un truc de 800 et quelques ... ok.....merci .
    Blague à part ......
    Un sujet ,une saga devrais-je dire ,sur des narcotrafiquants mexicains ou j'ai appris énormément de chose de cette époque , finalement assez méconnue de ma part .
    C'est réellement sidérant de réalité , j'en ai bien peur.
    Quelques longueurs il est vrai mais il faut avouer que c'est un excellent roman .
    Par contre , je suis très désappointé ,je viens de m'apercevoir que la suite "Le Cartel" que je me faisait une joie de lire fait 888 pages en poche .
    Laisse moi te dire ,mon cher Don qu'en tant qu écrivain , pas de doute t'es une pointure mais qu'en tant que copain t'es nul ....
    De tout façon ,je suis refais je l'ai déjà acheté ....snif

    01/04/2020 à 17:37 patoche77 (133 votes, 7.7/10 de moyenne) 8

  • 9/10 Une histoire passionnante, un style direct et simple, sans temps morts (ou presque), dans un contexte géopolitique très bien expliqué. Une multitude de personnages principaux auxquels on a aucun mal à s'attacher. Je suis très satisfait d'avoir pu découvrir cet auteur par le biais de ce très bon livre et j'enchainerais prochainement avec "Dernier verre à Manhattan".

    25/06/2017 à 06:02 Grolandrouge (1036 votes, 6.6/10 de moyenne) 8

  • 10/10 J'ai adoré ce roman. Un très grand livre. Intéressant sur le côté historique, cela relève du documentaire ultra réaliste. On zoom sur les histoires individuelles des différents protagonistes, c'est très prenant, c'est très bien écrit, les passages descriptifs sont magnifiques. Les scènes d'actions sont à couper le souffle, la violence est partout, les romances sont également très prenantes. Un chef d'oeuvre pour ma part. J'en redemande! ça tombe bien, "Cartel " est dans mes prochaines lectures.

    12/06/2017 à 14:05 Polarbear (574 votes, 7.8/10 de moyenne) 9

  • 8/10 Un très bon roman sur la guerre contre les narcotrafiquants, très réaliste, à la frontière du documentaire. Ce roman décrit avec force détails un monde impitoyable, hyper violent et amoral. J'aurai néanmoins aimé qu'il soit légèrement moins long car je suis persuadé que Winslow n'aurait pas perdu en intensité s'il avait fait l'économie de quelques règlements de compte.

    31/03/2017 à 15:27 ericdesh (767 votes, 7.4/10 de moyenne) 7

  • 10/10 Extraordinaire une saga Ellroyenne ...
    Formidable en personnages en intrigues..

    22/03/2017 à 05:21 tduvi (379 votes, 7.5/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Une plongée effrayante dans le monde de la drogue, pas toujours facile à suivre, mais passionnante.

    21/03/2017 à 13:51 charlice (223 votes, 7.7/10 de moyenne) 6

  • 9/10 Un roman que j'avais depuis très longtemps sur mes tablettes, mais que je voulais désormais lire en priorité avant la suite "Cartel". C'est vraiment excellent, d'une densité rare et sans temps mort malgré l'épaisseur de l'ouvrage. On pense forcément à "Pukhtu".

    20/12/2016 à 21:20 gamille67 (1802 votes, 7.3/10 de moyenne) 9

  • 8/10 Un roman hyper complet sur tout ce qu'à pu générer le trafic et la vente de drogue entre le Mexique, l'Amérique du sud et les Etats-Unis.
    Les règlements de comptes, tabassages, fusillades, tortures, trahisons sont ici bien présentes tout au long de ces quelques quarante années d'enfer.
    La griffe du chien laisse des traces une fois le livre refermé.

    11/11/2016 à 16:32 TaiGooBe (187 votes, 7.6/10 de moyenne) 10

  • 9/10 LE roman par excellence sur la guerre contre la drogue. Hyper violent, ultra réaliste. Je ne peux que conseiller !

    31/08/2016 à 19:09 OttisToole (283 votes, 7.1/10 de moyenne) 7

  • 10/10 L'intrigue débute en 1975 et s'achève en 2004. Et durant cette trentaine d'année, le lecteur suit la lutte que mène Art Keller, super-flic américain, contre le clan des Barrera, trafiquants de drogue mexicains. L'auteur ne s'attache pas seulement à Keller, et n'hésite pas à le laisser de côté pour suivre tour-à-tour Adan Barrera, le comptable du clan des mafieux, Nora, la call-girl à la beauté ravageuse, Callan, le new-yorkais d'origine irlandaise, tueur par la force des choses, ou encore le père Juan Parada, archevêque de Guadalajara. Le mode de fonctionnement du trafic est parfaitement exposé tout au long du roman et Don Winslow souligne bien à quel point les Etats-Unis sont capables de magouilles et autres arrangements crapuleux pour parvenir à tirer intérêts de ce système. Les personnages principaux se rendent vite compte qu'ils ne peuvent vivre aux côtés de leur famille réciproque s'ils veulent mener à bien leur quête. Keller sacrifiera son mariage pour pouvoir assouvir sa vengeance et mettre à mal le clan Barrera, et Adan va devoir de son côté adopter les méthodes les plus cruelles et sanguinaires propres à son frère Raul, qui paraît sans foi ni loi. Un pavé qui se lit très facilement et dans lequel l'auteur parvient à s'attacher à ses personnages, à les camper de façon parfaitement crédible, tout en peignant avec talent et de manière très documentée les rouages de ce système vertigineux, aux incroyables ramifications. A compléter par exemple avec le "Gomorra" de Roberto Saviano, qui se penche, dans un document d'investigation hallucinant, sur la mafia napolitaine.

    03/12/2015 à 17:29 LeeWeel (357 votes, 7.9/10 de moyenne) 7

  • 9/10 C'est vrai une énorme claque.
    Magistral et terrifiant, deux mots pour qualifier cette grande saga de la drogue en Amérique.Si l'enfer existe sur terre, il se trouve près de la frontière américano-mexicaine.
    Un très très grand livre.

    30/07/2015 à 18:04 janjak (466 votes, 7.9/10 de moyenne) 10

  • 9/10 L'histoire, l'écriture, la tournure et sa trame. Une somme quasi parfaite!

    22/06/2014 à 18:55 chouchou (573 votes, 7.6/10 de moyenne) 6

  • 8/10 D'abord les points négatifs. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un livre avec autant de coquilles d'impression, de fautes typographique ou d'orthographe et tant de mauvaises traductions.
    Ceci dit, La griffe du chien, c'est du lourd. Comme l'annonce la quatrième de couverture, le roman mêle fiction et faits réels. A la fin de la lecture, on ne peut que constater que ces faits réels alimentent grassement l'actualité depuis bien longtemps, et que la part de fiction ne concerne, malheureusement, que les données accessoires du livre.
    A la fin de la lecture, on est sous le choc. La corruption mène ce monde, l'infiltration de toutes les institutions est de mise, les relations sont faussées et la violence est l'unique mode de règlement. Comme cela est plusieurs fois répété, on n'a le choix qu'entre l'argent ou le plomb ! C'est le grand bal du cynisme et de la manipulation. Il est beaucoup question de profit, d'influence, de pouvoir et de puissance. Mais la lutte contre le narcotrafic dans le but de préserver les population n'est manifestement pas une préoccupation première.

    On peut regretter la répétition des mêmes mécanismes qui engendrent les mêmes scènes à plusieurs reprises. Cela alourdit un peu la lecture sans rien apporter rien de nouveau ou fondamental. Cela mis à part, La griffe du chien s'impose comme un roman de référence sur le sujet.

    21/03/2012 à 16:17 Surcouf (270 votes, 7.1/10 de moyenne) 8

  • 9/10 Don Winslow = James Ellroy (sans la prétention !)... Un livre qui ne se lâche pas.

    28/07/2011 à 02:00 Mephisto (189 votes, 7.2/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Un livre magistral sur la guerre contre le trafic de drogue aux États-Unis. Ce livre est une référence dans le genre pour moi.

    23/01/2011 à 19:02 Aldecius (65 votes, 7.4/10 de moyenne) 6

  • 10/10 Après quelques petits romans endormants et des cours de shanghaïen trépidants, j’avais envie d’un roman qui me transporte, " La Griffe du Chien " se prélassait sur une étagère depuis deux ans. Heureusement, une interview de Don Winslow dans le numéro 107 de la revue 813 m’a donné envie d’ouvrir ce roman de 820 pages. Le terme consacré est « pavé » pour une telle épaisseur. Ici, pavé ne rime pas avec poids, au contraire, il embarque dans une odyssée qu’on ne peut lâcher. Passionnante cette descente dans l’univers flou des milieux narco-politiques entre les Amérique du Nord, du Centre et du Sud où brutalité, violence, complot et argent dansent ensemble.

    Winslow revoit l’histoire des relations entre les divers pays de la drogue, les producteurs et les consommateurs sous un angle qui reste absent des correctes manuels d’histoire scolaire. Le cynisme transforme les gouvernements en assassins à l’image de ces parrains de la drogue mexicains ou colombiens.

    Remarquablement construite, l’histoire met en scène des personnages qui accrochent, qu’ils soient du côté des chasseurs, flics de la DEA, ou des chassés, les membres de la famille Barrera. En plus, les chasseurs deviennent chassés et inversement. Wislow parvient à garder une finesse dans les rapports psychologiques et évite certains écueils faciles.

    Le trafic profite de la frontière pour engranger des sommes colossales. Passée la frontière américaine, la drogue prend une valeur inestimable. Winslow donne des clés de " La griffe du chien " dans l’interview « Le livre parle de la frontière des gens qui traversent la frontière. Parfois, ce sont des frontières physiques, parfois elles sont morales, entre le bien et le mal. Parfois, elles sont émotionnelles : entre la capacité à aimer et l’incapacité à aimer […] chaque personnage essaie de trouver une manière de vivre décemment dans un monde indécent ».
    Un policier qui dépasse la simple intrigue et le trafic « politico-narcotique » pour s’interroger sur nos choix...

    12/09/2010 à 15:06 xavier (853 votes, 7.8/10 de moyenne) 7

  • 10/10 Une énorme claque ! 40 ans de guerre contre les narcotrafiquants... on le dévore littérallement

    11/04/2010 à 13:39 JEDIVE (123 votes, 7.6/10 de moyenne) 6

  • 7/10 Bon roman noir, mais trop long et dont la trame scénaristique est trop répétitive. Trop de morts, beaucoup de bain de sang. Fusillades, tortures, corps découpés, brulés. Tout y passe, et tout le monde y passe aussi. Hommes, femmes et enfants. Les 5 parties du roman se ressemblent trop. Je me suis lassé. 30 ans de lutte contre la drogue, mais toujours la même ambiance du début à la fin. C'est dommage car malgré tout les scènes d'action sont spectaculaires et prenantes.

    20/03/2010 à 14:36 terramater (305 votes, 6.6/10 de moyenne) 2

  • 10/10 Un livre de fou qui revisite 50 ans de lutte anti drogue entre le Mexique et les Etats Unis à travers le vie de deux hommes. Les personnages principaux et secondaires sont passionnnants, l'histoire extraordinaire. Don Winslow a écrit son chef d'oeuvre

    07/02/2010 à 10:42 pif2501 (58 votes, 7.2/10 de moyenne) 7

  • 10/10

    12/03/2008 à 22:31 holden (280 votes, 7.9/10 de moyenne)