Quand sort la recluse

16 votes

  • 9/10 Excellent! Lire un Vargas c'est prendre un grand bol d'air. Quand vous en avez assez de lire des polars avec toujours la même histoire, lisez un Fred Vargas, c'est toujours frais, nouveau, avec une ambiance particulière. Adamsberg, ses acolytes, le tueur sont toujours aussi formidables.
    On pardonnera les coïncidences grossières, l'histoire est tellement bien racontée et tellement originale que tout passe.

    14/09/2019 à 10:19 boumkoeur (85 votes, 8.4/10 de moyenne) 3

  • 8/10 … ou comment le commissaire Adamsberg, par une indiscrétion en regardant l’écran de l’ordinateur de l’un de ses adjoints, en vient à enquêter sur la mort de vieillards dans le Sud de la France, décédés suite à la morsure d’araignées, les recluses. Pour ma part, cela faisait un bail que je n’avais pas lu d’ouvrages de Fred Vargas, et la diffusion de l’adaptation télévisée de cet opus m’a poussé à faire grimper ce roman tout en haut de ma PAL. J’y ai retrouvé l’univers « vargassien » tel que je l’avais encore en tête : des dialogues agréables et ciselés, des personnages denses, et toujours ce goût pour une écriture et un récit qui prend son temps, en père peinard, ce qui permet au lectorat de savourer la gouaille de l’écrivaine et son appétit pour les protagonistes « normaux », ce que j’entends non pas par « communs » ou « banals », mais « crédibles », à des années-lumière des héros de blockbusters littéraires et autres pétarades américaines. Pas mal d’humour et de décontraction dans les liens entre nos policiers, même si (et j’ai dû rater trop de wagonnets pour ne découvrir que maintenant la transformation du bon Danglard en calculateur, craignant une propre faille dans sa famille, au point d’obliger Adamsberg à jouer des poings avec lui). J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la plaisanterie – un peu private joke, mais comment ne pas l’avoir vue ou comprise ? – quand Danglard est interrogé à propos de Magellan quand l’acteur qui l’incarne, Jacques Spiesser, joue dans une série du même nom. Il y a également une immense gravité dans l’intrigue, sombre et cruelle, et si la première moitié est bien menée, j’étais dubitatif quant à la suite, sachant que ce n’est pas en soi une histoire farouchement originale. Mais l’autre moitié du roman m’a redonné un coup de fouet, avec ce fragment du passé d’Adamsberg qu’il revoit, et donc cette piste sur laquelle il se lance, bien plus singulière à mes yeux, et où l’on va, à la manière de Mathias sur le terrain à fouiller, découvrir plusieurs strates d’horreur dans ce fait divers, hélas plausible et d’un puissant impact évocateur. De l’humanité aussi, notamment dans les derniers chapitres, dans le lien entre notre commissaire et le tueur, avec une immense symbolique quant à la prison. Même si, à tête reposée, je suis sceptique quant au stratagème employé par l’exterminateur – le « crachat tombé du ciel », beaucoup trop capillotracté - j’ai vraiment beaucoup aimé cet opus malgré quelques bavardages et autres circonvolutions inutiles selon moi, mais on est chez Fred Vargas, et chez personne d’autre, ceci expliquant cette patte narrative.

    22/04/2019 à 18:39 El Marco (1720 votes, 7.5/10 de moyenne) 5

  • 6/10 A l'inverse de la légèreté des bulles qui se promènent dans le cerveau d'Adamsberg, j'ai trouvé beaucoup de lourdeur dans le rythme de ce nouveau récit. Ce ne sera de loin pas mon préféré de la série. Peut-être un peu de lassitude générale par rapport à un style très particulier qui ne se renouvelle pas, mais après tout, tant mieux pour les inconditionnels du genre. Livre écouté.

    19/12/2018 à 14:37 gamille67 (1292 votes, 7.2/10 de moyenne) 3

  • 4/10 Peut-être le plus mauvais Vargas.
    Ce n'est pas tant l'intrigue (avec Vargas faut pas chercher la crédibilité, même si ici, ça va loin), mais plutôt le fait qu'on a le sentiment que l'auteur a écrit pour adaptation ciné. C'est trop dialogué, beaucoup trop, et l'intrigue ne progresse qu'au gré des discussions. Adamsberg a perdu de son aura (la scène avec son frère et le flash back l'a transformé en garçonnet craintif, ça colle pas trop au personnage je trouve) et bye bye la bonhommie rustre de Danglard qui est devenu un pauvre type aigri et perfide. Le capital sympathie s'est envolé pour les deux idem pour le ton et le rythme un peu lent et vaporeux ! Le fait d'avoir quitté son ancien éditeur a t-il fait évoluer son écriture ? A voir sur le prochain.

    25/12/2017 à 13:27 schamak (48 votes, 6.3/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Je crois qu'il n'y a que Fred Vargas pour nous tisser de telles intrigues, abracadabrantesques lorsqu'elles sont résumées en quelques mots mais qui, sous la plume de la dame, deviennent non seulement crédibles mais captivantes.
    Et que dire d'Adamsberg et son équipe, dont la cohésion va être mise à mal par le pourtant si attachant Danglard. A chaque opus de la série, on se sent plus proche d'eux, on partage pendant quelques centaines de pages la vie du commissariat pour notre plus grand plaisir (l'épisode du couple de merles résume à lui seul toute la poésie de Vargas et toute la bonté qui émane de l'équipe d'Adamsberg) !
    J'ai beaucoup aimé suivre une nouvelle fois ces personnages, ici sur fond de recluse(s) dans la région de Nîmes. Une sombre histoire sortie d'un passé lointain qui va faire ressurgir chez Adamsberg d'épouvantables souvenirs...
    Assurément, et une fois de plus, un très bon cru !

    23/11/2017 à 22:29 LeJugeW (961 votes, 7.5/10 de moyenne) 6

  • 8/10 1ère fois que je lis un Vargas et je n'ai pas été déçu. L'intrigue est prenante et on suit les aventure d'Adamsberg et de son équipe avec grand intérêt.
    Les rebondissements sont multiples.

    27/10/2017 à 10:01 Matyeux (99 votes, 7.3/10 de moyenne) 4

  • 7/10 On appréciera dans ce bouquin l'immersion dans la brigade d'Adamsberg et les profils psychologiques étayés de ses membres. De même, le côté original et d'actualité de l'intrigue est accrocheur. La lecture est agréable et les dialogues ciselés, parsemés de répliques singulières. Toutefois, on peut regretter que le liant entre les évènements apparaisse plusieurs fois comme superficiel. Le mode d'assassinat me laisse aussi dubitatif.

    09/10/2017 à 15:57 Surcouf (204 votes, 7.1/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Un très bon Vargas qui me réconcilie avec l'auteur que j'avais quitté en raison de ficelles trop grosses à avaler dans ces précédents romans. J'ai bien aimé celui-ci et le jeu sur les noms et les mots. L'intrigue est plutôt intéressante et la confrontation Adamsberg/Danglard est passionnante. Je trouve en revanche que le commissaire est en deçà de ce qu'on a l'habitude de voir. Il ne connaît même pas le mot arachnophobe, alors qu'on le pense très cultivé.

    29/08/2017 à 12:27 scarabe (346 votes, 7.7/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Un très bon Vargas, empreint d'une grande poésie, extrêmement malin et doté, comme de coutume, de personnages atypiques. La lecture est très agréable, facilitée par les très nombreux dialogues, percutants et intelligents.

    11/08/2017 à 15:07 ericdesh (573 votes, 7.5/10 de moyenne) 5

  • 9/10 Un excellent Vargas, certainement un des meilleurs.
    Ce roman ouvre une brèche dans la cohésion de la fine équipe du commandant Adamsberg, des clans se forment, les nerfs se tendent, les coups volent, mais que plaisir de retrouver tous ces personnages que l'on adore. Une fois de plus je me suis retrouvé happé par l'univers de Vargas, il y a une féerie dans son écriture, la magie opère encore et toujours.
    Vargas fait du Vargas c'est sur, mais c'est tellement bon...

    31/07/2017 à 14:14 janjak (466 votes, 7.9/10 de moyenne) 4

  • 7/10 Cela faisait longtemps que j'avais lu du Fred vargas , j'ai trouvé que c'était un peu long à démarrer, mais les personnages restent très attachants, on se laisse prendre ensuite par l'histoire.

    15/07/2017 à 07:00 Diesel155 (141 votes, 7.5/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Un très bon cru que ce dernier Vargas. L'intrigue est moins alambiquée que dans les deux précédents romans et elle démarre au bout de quelques pages seulement, ce qui fait que l'immersion est très rapide. Avec grand plaisir, on retrouve tous les habituels personnages, même Mathias l'historien / archéologue fait une apparition. Vargas prend cependant soin de ne laisser aucun lecteur sur le carreau. Elle fait en sorte de rappeler leurs caractéristiques en peu de lignes, ce qui fait que ce roman peut vraiment être lu par un novice. L'écriture est toujours aussi remarquable et le déroulé de l'enquête fonctionne parfaitement avec son lot de révélations.

    27/06/2017 à 13:59 zonedead (348 votes, 7.4/10 de moyenne) 3

  • 9/10 du tres bon vargas , adamberg nous amene en ballade avec veyrenc a la recherche des recluses (araignées et ......) , meme si adamsberg n'est pas toujours le meilleur ,c'est un poete ....super bien ecrit .le lieutenant froissy nouvelle et les oiseaux ..

    21/06/2017 à 22:48 pasto (114 votes, 6.8/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Une excellente promenade en compagnie des habitués, le jeu des mots, les tours et détours, l'intelligence du propos et le fait détaillé toujours limpide, Fred Vargas se bonifie avec le temps. Les caractères des personnages de la Brigade sont explorés en profondeur, cela ajoute à l'histoire déjà fabuleuse, puisque c'est de cela dont on parle, une fable ! Comme le Lieutenant Froissy et ses contes de fées, j'ai adoré plonger dans ce délicat roman fait de toiles d'araignées et de nids d'oiseaux.

    15/06/2017 à 08:48 clemence (264 votes, 7.7/10 de moyenne) 5

  • 9/10 Toujours, les romans de Fred Vargas ont inspiré ma plume et fait oublier, l’espace d’un instant, la laideur pour ne mettre en exergue que l’harmonie et l’éclat. Toujours j’ai attendu ses romans avec frénésie et empressement pour me retrouver accablée de devoir attendre encore le suivant. Mais l’envoûtement est là, le charme opère. Toujours.

    03/06/2017 à 07:06 PoisonIvy (289 votes, 7.6/10 de moyenne) 6

  • 9/10 Du vrai bon Vargas : de la poésie, de l'intelligence. On est emmené sur plein de pistes qui se mêlent. On retrouve avec bonheur Adamsberg, Danglard, Veyrenc, et les autres...même l'archéologue Mathias fait son apparition ! Un excellent moment de lecture !

    16/05/2017 à 20:01 calimero13 (610 votes, 7.4/10 de moyenne) 6