Le Jour du chien

19 votes

  • 7/10 Un roman assez captivant, rapide à lire, mais j'ai eu un peu de mal à m'attacher aux personnages.

    05/10/2018 à 12:45 clochette (48 votes, 7.7/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Difficile de ne pas voir des similarités avec le style et les histoires d'Harlan Coben dans ce roman. Et comme avec Coben, le roman se lit vite et je suis à peu près certains que d'ici quelques jours, j'en aurai peu de souvenirs. Néanmoins, je dois reconnaître que l'écriture et l'intrigue sont efficaces et que Bauwen parvient sans difficulté à capter l'attention. Cela est finalement le plus important et nul doute que je lirai la suite des aventures de Kowak.

    24/09/2018 à 18:46 ericdesh (495 votes, 7.5/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Un page-turner captivant qui se lit à toute allure car il y a des rebondissements à chaque chapitre !!!
    La technique qui est une marque de fabrique de l'auteur fait néanmoins apparaitre certains travers de ce style : l'écriture est facile, la psychologie des personnages assez caricaturale et on frise souvent l’invraisemblable...
    Cela dit, c'est un (très) bon roman du genre, très bien documenté comme "l’œil de Caine" pour lequel j'avais été plus dur encore sur la critique !!!

    22/09/2018 à 18:45 Kermit (359 votes, 7.5/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Le Jour du Chien est le type de roman qui réconcilie avec le genre thriller.
    Un scénario très scénique, des rebondissements, des gens qui réussissent dans la vie mais qui sont victimes de tristes sorts, de multiples digressions culturelles appréciables, des méchants sordides, des flics impliqués, des dialogues vifs, etc. L'intrigue tient le coup, les gentils sont beaux et les méchants naturellement vilains, le manichéisme est respecté et si je ne ressors pas de ce roman en étant très rassurée sur la noirceur toujours plus glauque de l'âme humaine et particulièrement celle des hautes sphères, je trouve vraiment intéressant le coup de projecteur que donne Patrick Bauwen sur les personnes atteintes du syndrome d'Asperger.
    Sinon, bien sûr , je salue les références nombreuses : ne le dis à personne, les rivières pourpres , dexter et consorts. Loin de nuire au livre, elles parfument joliment les différents chapitres.

    16/08/2018 à 22:15 clemence (230 votes, 7.8/10 de moyenne) 5

  • 7/10 Un très bon page- turner comme Patrick sait les écrire. Il n'y a rien à dire, c'est bien fait de A à Z. Avec en prime de l'humour, de l'amour, une visite des lieux souterrains parisiens, des anecdotes médicales et les fameux rebondissements finaux que le lecteur attend dans ce type de thriller.
    Pourquoi juste 7 alors ? Parce que si je trouve toujours ce genre de romans diablement divertissants, j'ai besoin, désormais, de ressentir plus d'émotions dans mes lectures.
    Mais je vais lire la suite, "la nuit de l'ogre", forcément !
    (Je précise que j'ai écouté la version audio de ce roman, incroyablement interprétée par Sylvain Agaësse. Bravo à lui).

    30/07/2018 à 18:22 Ironheart (446 votes, 7.5/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Belle découverte! Du suspense, des personnages consistants, une lecture fluide et agréable. Beaucoup de plaisir à lire ce roman, que demander de plus finalement?

    10/07/2018 à 13:44 woukou (31 votes, 7.3/10 de moyenne) 3

  • 7/10 La lecture de ce livre est facile, un style dynamique et entrainant. Beaucoup de rebondissements sur la fin, un peu trop peut-être, où on a un peu l'impression de s'être fait mené en bateau par certains personnages, parfois à la limite du crédible.

    21/03/2018 à 13:26 Grolandrouge (370 votes, 6.7/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Si les lecteurs et internautes du site Babelio ont élu ce roman meilleur polar 2017, ce n'est pas pour rien.

    Parfaitement construit en page-turn, le lecteur aura du mal à lâcher le livre dont l'histoire est régulièrement relancé en fin de chaque chapitre. Même si l'action est maîtresse, la grande force de ce roman réside dans la force des personnages, du héro principal, Kovak, dont nous suivons les mésaventures tout au long du livre. Nous découvrirons au fur et à mesure de l'histoire leur passé, leur psychologie, leur souffrance.

    Originalité de ce roman par rapport aux autres du même auteur, l'action ne se situe pas aux Etats-Unis mais se déroule en France, à Paris la plupart du temps. Si vous connaissez un peu la ville, vous serez à la fois happés par l'histoire et surpris de découvrir l'envers du décors de la capitale : les égouts, les catacombes et autres lieux underground de la capitale.

    On se prend à lire, à tourner rapidement les pages en se disant que, quand bien même l'histoire est bonne, il n'y a rien d'original jusqu'à ce que l'on arrive à la fin du livre et que l'on se prend non pas une bonne baffe mais deux tant l'auteur nous a berné.

    Le jour du chien est un roman est particulièrement réussi tant dans sa structure, ses personnages, son histoire que dans son rythme.

    02/11/2017 à 21:43 QuoiLire (134 votes, 6.7/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Un thriller classique dans sa forme qui ne révolutionne pas le genre mais les révélations finales permettent de le faire sortir du lot.

    04/09/2017 à 12:57 Matyeux (86 votes, 7.2/10 de moyenne) 2

  • 7/10 Analyse identique à la plupart des précédentes : un bon roman, simple, direct, efficace, qui nous plonge directement dans une histoire que l'on prend plaisir à démêler au fil des pages. Une belle découverte.

    08/08/2017 à 17:56 Rod (65 votes, 7.7/10 de moyenne) 3

  • 9/10 Formidable, une écriture et un rythme effréné, un vrai plaisir de lecture.

    21/07/2017 à 07:01 Diesel155 (141 votes, 7.5/10 de moyenne) 2

  • 7/10 J'hésite entre 7 et 8. Disons qu'on passe un très bon moment de lecture même si l'auteur ne révolutionne pas le genre avec ce roman. J'ai cependant eu plaisir à découvrir le monde des catacombes et autres lieux insolites, comme par exemple les sous sols de la Défense.
    Deux pirouettes finales dont une qui laisse penser qu'il pourrait y avoir une suite....

    25/06/2017 à 18:12 calimero13 (536 votes, 7.4/10 de moyenne) 3

  • 5/10 Rythmé, un vrai page turner qui va de révélations en révélations.

    Je n'ai pas détesté mais je n'ai pas adoré non plus. Construit comme un thriller à l'américaine, j'ai trouvé que les personnages manquaient un peu de consistance.

    Ou alors, ayant lu beaucoup de thrillers, les intrigues "classiques" me laissent maintenant de marbre?

    Une lecture pas désagréable qui peut faire son petit effet. A voir votre degré d'exigence ...

    21/06/2017 à 20:54 jujuramp (138 votes, 7.4/10 de moyenne) 1

  • 7/10 En parcourant la quatrième de couverture du " Jour du chien", je n'ai pas pu m'empêcher de penser à " Ne le dis à personne" d'Harlan Coben...
    Mais très vite, Bauwen vous renifle, vous caresse dans le sens du poil, avant de marquer son territoire à grands coups de théâtre et autres rebondissements improbables...
    Patrick Bauwen est un auteur étonnant: il souffre d'une forme de schizophrénie stylistique, qui se traduit par un grand écart qualitatif manifeste d'un roman à l'autre... Du très bon pour Monster, du plutôt pas mal pour L'oeil de Caine et Les fantômes d'Eden, du franchement navrant pour Seul à savoir...
    Ici, on est plutôt dans un Jour avec; déjà, j'aime quand j'apprends des choses, quand l'auteur nous fait profiter de ses connaissances professionnelles pour éclairer d'une lumière particulière certains aspects techniques de son thriller, comme c'est le cas ici à propos de la médecine légale...
    Et cette fois, la réalité du propos est confortée par l'expérience médicale de son auteur, qui nous embarque de facto, en déroulant le fil narratif de son récit d'une manière implacable; les dialogues, l'environnement, les relations entre les différents protagonistes sonnent vrai et juste...
    Bilan clinique: une réalisation qui a du chien, même si l'épilogue tient plus du bâtard que du chien de race...

    31/05/2017 à 09:51 jackbauer (440 votes, 7.1/10 de moyenne) 7

  • 8/10 A chaque nouveau roman de l’écrivain, c’est le jour et la nuit. Mais en bon médecin, il sait maintenir les constantes. Cette écriture vive et ces dialogues enlevés, cette volonté de créer une ambiance où le lecteur se sent confiné, cette énergie à ne jamais laisser retomber la tension et cette inventivité dans l’intrigue.

    25/05/2017 à 08:55 Gruz (299 votes, 7.8/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Lecteurs, laissez vos hypothèses, même les plus réalistes et rationnelles, au vestiaire : cet auteur vous manipule avec brio jusqu’au bout de son intrigue « à tiroirs ».
    Patrick Bauwen a quitté les USA et cette fois l’action se passe à Paris. Une attaque sanglante dans le métro fait replonger le très séduisant Docteur Kovak dans les affres du deuil, non abouti, de Djeen. Une histoire d’intégration, d’amitié, de bienveillante complicité avec des anciens compagnons de délinquance de banlieue : c’est tout ça ce thriller et plus encore !
    Le rythme est soutenu, les personnages attachants ou repoussants, leurs liens contre nature ou contre raison. En prime l’auteur vous offre une visite glauque des catacombes, une autre de Montmartre et quelques conseils d’hygiène de vie … Très plaisant et prenant !

    05/05/2017 à 08:08 Dany33 (375 votes, 7.9/10 de moyenne) 5

  • 7/10 content de retrouver Bauwen mais un peu déçu par ce nouvel opus qui manque d'un je ne sais quoi... ça reste un bon page turner dans la lignée de H Coben (ne le dis à personne)...

    13/04/2017 à 16:22 guimouts (224 votes, 8/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Super bouquin dans les bas fonds de Paris. Un régal !!

    09/04/2017 à 13:49 jasonkite (156 votes, 7.1/10 de moyenne) 4

  • 8/10 AbracadaBauwen ! Renverser les certitudes de celles et ceux qui tournent les pages est un challenge que Patrick Bauwen relève haut la main.

    28/03/2017 à 12:56 Fredo (939 votes, 7.9/10 de moyenne) 5