Les Filles des autres

(Good as Gone)

8 votes

  • 5/10 Je n'ai pas beaucoup apprécié cette lecture et pourtant c'est habituellement le genre de livre que je dévore avec enthousiasme. Mais là je suis restée à côté, je n'ai rien ressenti, si ce n'est parfois de la lassitude par rapport à l'aspect religieux des événements. bof !

    03/11/2018 à 10:31 lady (131 votes, 7.7/10 de moyenne) 2

  • 5/10 Pour apprécier ce roman, je suis persuadé et pleinement conscient qu'il faut éprouver de l'empathie pour la victime et de la compassion pour sa famille. Cela n'a malheureusement pas été le cas pour ma part et je n'ai pas été touché par les personnages. C'est sans doute la résultante de l'accumulation de plusieurs choses que je n'ai aimé pendant la lecture : la construction, bien qu'originale, du récit du passé de Julie ( en remontant le temps) qui m'a semblé n'apporter finalement pas grand chose d'autre que cet aspect original, le saupoudrage trop important et tout au long du recit de "religion" (voire de "bondieuserie"), et surtout une quasi absence d'explication (ou plutôt une explication à l'emporte pièce et peu convaincante) du retour si tardif de Julie. Au final, je suis déçu par ce 1er roman de cette auteure.

    19/04/2018 à 23:50 ericdesh (572 votes, 7.5/10 de moyenne) 4

  • 5/10 Je suis souvent en accord avec les critiques des lecteurs ci-dessous mais là, mon ressenti va dénoter par rapport à celui de mes amis amateurs de thrillers.
    Le premier quart du roman est prometteur mais à la suite l'est nettement moins. La construction du récit, intéressante et innovante (on rembobine l'histoire de "Julie"), m'a laissée de marbre car trop hachée menue. L'auteure zappe à toute allure les périodes de la vie de cette jeune femme et il est impossible de s'imprégner de ce qu'elle a vécu.
    Et puis j'avoue que je n'ai pas réellement apprécié le personnage de "Julie" et que je n'ai pas été sensible à sa détresse. Dommage car le roman est censé reposer sur les émotions générées par son enlèvement.
    J'étais peut-être mal lunée quand j'ai lu ce roman mais je ne l'ai pas trouvé aussi puissant, aussi poignant qu'il aurait du l'être.

    24/10/2017 à 20:56 Ironheart (506 votes, 7.5/10 de moyenne) 6

  • 9/10 Si l'on devait définir ce qu'est un "page-turner", alors je dirais simplement : "lisez Les filles des autres, vous comprendrez".
    Car quel suspense ! Quelle tension ! J'ai été totalement happé par cet excellent premier roman, j'ai partagé la tristesse, l'angoisse et le doute d'Anna, la mère de Julie. J'ai voulu savoir à tout prix si ces retrouvailles, huit ans après la disparition de la jeune fille, étaient un ignoble mensonge et si oui, pourquoi.
    J'ai tourné fébrilement les pages pour découvrir la vérité, fasciné en outre par une construction originale, habile, judicieuse et parfaitement maîtrisée.
    J'ai applaudi les audaces de l'auteure tout en appréciant les révélations finales qui, sans être stupéfiantes, closent avec pertinence un récit décidément réussi.
    J'ai pris du temps avant de poster mon avis, pour voir si c'était un engouement passager ou si le livre allait rester dans ma mémoire. Et c'est clair : plus de deux mois après l'avoir refermé j'ai encore en tête plusieurs scènes importantes du livre et ce de façon précise.
    En bref, une très bonne découverte que je vous invite à découvrir à votre tour !

    28/09/2017 à 14:22 LeJugeW (960 votes, 7.5/10 de moyenne) 5

  • 8/10 très bien écrit et un bon suspens. Je le recommande.

    19/04/2017 à 14:23 hennesey (204 votes, 7.9/10 de moyenne) 1

  • 8/10 « La fille des autres » est un roman sans fioritures et sans prétention. Amy Gentry réussit le tour de force de ne pas trop en faire tout en gardant une construction atypique. Aucun des mots de ce roman n’est de trop et les personnages sont d’une criante réalité, impliquant le lecteur parfois même au delà de l’ordinaire.

    18/03/2017 à 06:37 PoisonIvy (288 votes, 7.6/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Lire ce roman d'Amy Gentry, c'est un peu comme tenter sa chance à cette attraction foraine, la galerie des glaces... Vous avancez à tâtons le long d'un chemin qui vous donne l'illusion d'être le bon, jusqu'à vous heurter à l'une des innombrables vitres qui jalonnent le trajet... Ici, c'est une histoire de mystification, de poids d'interrogation, de vie en suspension, le doute (dé)raisonnable en contrepartie d'une normalité sécurisante...
    Jusqu'au parti audacieux pris par l'auteure de nous livrer sa version des faits comme on rembobine une cassette, remontant le fil de son histoire par à-coups... jusqu'à parvenir aux origines des choses afin d'en comprendre les raisons, insensée et émouvantes...
    Jusqu'où l'incertitude est-elle permise, quand cela concerne les gens que l'on aime ???

    13/02/2017 à 18:39 jackbauer (501 votes, 7.1/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Dans le genre très à la mode du thriller psychologique, Les filles des autres est une réussite rare, aussi surprenante que touchante. Amy Gentry se distingue déjà dès son premier roman.

    03/02/2017 à 07:15 Gruz (299 votes, 7.8/10 de moyenne) 4