Black Cherry Blues

9 votes

  • 8/10 Comme d’habitude Burke parvient à nous évader et à nous transporter dans la Louisiane de Robicheaux.
    Histoire très bien ficelée avec toujours autant de bons personnages les gentils comme les méchants.
    Pour ceux qui ne connaissent pas l’auteur, il est urgent de lire son œuvre.

    29/07/2021 à 12:42 boumkoeur (153 votes, 8.4/10 de moyenne) 4

  • 9/10 Comment ne pas être sous le charme de l'écriture de James Lee Burke? Pour moi, c'est toujours le même plaisir de retrouver ses personnages. Dave Robicheaux en tête, à la fois humain, délicat, sensible, capable de s'émerveiller devant un paysage, ou un être vivant, mais aussi sombre, alcoolique traînant un passé lourd, un peu schizophrène quand il "voit" sa défunte compagne Annie lui apparaître en rêves ou en songe, et en même temps déterminé, pugnace, d'un courage sans faille, lorsque surgit une menace pour ses proches. Il y a son ami Clete Purcell, son ancien équipier flic, leur relation est compliquée, tout n'est pas rose entre eux, mais ils rencontrent de ces difficultés qui des forgent les amitiés solides. Il y a Alafair, sa fille adoptive, qui apporte une touche de fragilité dans ce monde rugueux, dangereux. Un danger omniprésent incarné par des tueurs sans scrupules, véritables psychopathes sans foi ni loi, des tueurs qui semblent surgir de l'enfer. Tout cet univers empli de beauté et de noirceur est raconté par une plume magnifique. Je me régale, à chaque fois.
    Dans cet épisode, Dave laisse sa Louisiane chérie, pour arpenter les cotes enneigées du Montana, au bord d'un Lac où de louches spéculations territoriales agitent les sphères fermées de la mafia locale et des peuples autochtones. Il s'y rend pour tenter de sauver sa peau et d'échapper à la prison, suite à un meurtre dont il est accusé. Il s'endette, paie sa caution et part en enquête, et a peu de temps pour faire la lumière sur cette affaire. Et comme c'est acculée que la bête est la plus féroce, c'est dans la fureur que va se résoudre cette histoire.[Auteur fétiche]

    18/06/2020 à 15:40 Polarbear (576 votes, 7.8/10 de moyenne) 6

  • 7/10 On retrouve un Robicheaux bien sombre pour ce troisième volet de la série, encore très marqué par le décès de son épouse. L'intrigue quant-à elle est bonne et classique, avec de vieux amis qui vont ressurgir dans sa vie et leurs problèmes avec eux. Le retour de son binôme Clete Purcel anime bien cette histoire.

    10/02/2020 à 11:32 Grolandrouge (1036 votes, 6.6/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Un très bon Robichaux comme je l'ai appris à aimer dès le premier roman, le troisième de la série et qui a obtenu le grand prix de littérature policière. Une bonne intrigue, des personnages toujours aussi bien torturés, de l'action et de très belles descriptions.

    17/08/2017 à 09:26 scarabe (378 votes, 7.7/10 de moyenne) 5

  • 8/10 Beauté du texte / style : L’immense attrait des romans de James Lee Burke est du à son talent pour nous plonger en plein dépaysement. Mieux qu’un film, les images qui se créent dans notre esprit avec ses mots ont la consistance du réel ; les sensations, les émotions les odeurs que sent Dave Robicheaux, nous les sentons aussi.
    On lit James Lee Burke pour nous imprégner du texte : des mots justes qui nous touchent au cœur. Des descriptions qui ne sont jamais ennuyeuses ou lourdes….
    Au risque d’effrayer le lecteur mais l’affirmation n’engage que moi, Burke me fait penser à Proust tellement la recherche de la sensation juste est primordiale
    Ambiance : Le héros quitte provisoirement sa Louisiane pour le Montana qui est décrit avec le même bonheur.
    Suspense : bof…

    13/10/2016 à 10:41 Alice (270 votes, 7.5/10 de moyenne) 6

  • 9/10 Dave Robicheaux, dans cette troisième aventure de la série, va chercher à aider un de ses vieux amis impliqué dans une affaire de réserves de gaz naturel convoitées par une compagnie de forage peu scrupuleuse. Cette histoire voit Dave quitter pour un temps la Louisiane, en compagnie d'Alafair, sa fille adoptive, pour le Montana. Le style si lyrique de Burke est au rendez-vous d'un roman mettant en scène une nouvelle fois une brochette de personnages patibulaires et on ne peut plus dangereux. Rien à dire car tout est parfait: des héros torturés par leur passé, des méchants très crédibles, une gamine adorable et distillant une tendresse salvatrice... Un régal de plus à créditer au compte de l'auteur.

    10/12/2015 à 14:26 LeeWeel (357 votes, 7.9/10 de moyenne) 3

  • 9/10 remarquable roman de james lee burke ,comme toujours.

    04/08/2013 à 14:12 latimer (667 votes, 6.9/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Une bonne histoire et des lieux "brumeux"font souvent un bon Lee Burke.

    17/05/2010 à 04:10 ladouille (110 votes, 7.1/10 de moyenne)

  • 7/10 Burke a un univers bien à lui, une écriture lyrique qui vous plonge dans l' atmosphère et les décors de ses bouquins, ainsi que des personnages profonds et marqués, à l' image de Robichaux, auquel on ne peut que s' attacher. Peut-être pas le plus rythmé de la série, mais une telle puissance d' évocation et une authenticité qui donne envie de découvrir ses autres romans.

    26/11/2007 à 17:12 Norbert (295 votes, 6.8/10 de moyenne) 4