Le Dragon du Muveran

3 votes

  • 7/10 Trois narrations pour une histoire complexe, un polar suisse, sorte de huis clos dans des paysages grandioses.
    Andréas, enquêteur de son état, habite le village où un meurtre aux allures rituelles met la communauté protestante locale en émoi. Aidé de sa partenaire, il va aller au devant de cette « micro » société où tous les travers de ce qu’on a l’habitude d’appeler notre civilisation sont représentés et interpellent les bas instincts de l’humanité.
    Certes le sujet de l’enfance maltraitée et de la vengeance ont déjà été traités mais le style de l’auteur avec une bonne dose de dépaysement pour les citadins lecteurs, en fait un roman très agréable à lire, même si l’exégèse des textes bibliques pèse parfois sur le rythme.
    Les personnages principaux sont attachants et ambigus, quant à la galerie des seconds rôles elle est le fruit de la dureté de l’environnement et des influences politico-économiques. Les lecteurs seront heureux de retrouver Andréas et Mikaël dans une suite « Qui a tué Heidi ?»

    13/02/2018 à 12:37 Dany33 (340 votes, 7.8/10 de moyenne) 2

  • 8/10 C’est avec plaisir que ce roman m’a accompagné pour les derniers jours de 2016 et pour le matin difficile du nouvel an de 2017.

    Ne vous attendez pas à ce qu’il vous réchauffe, ses meurtres légèrement gores comme ils se doivent, et la localisation de l’action dans les montagnes suisses, aussi charmantes soient-elles, vont vous glacer le sang.

    La style d’écriture et l’intrigue nous font penser à Camilla Läckberg. L’origine du mal est dévoilée au fur et à mesure du roman, en alternance avec l’enquête. Une enquête qui va lentement mais sûrement, qui propose au lecteur les mêmes éléments et indices qu’aux enquêteurs, qui peut ainsi mener sa propre enquête. L’auteur a donc eu l’intelligence d’être honnête avec son lecteur de ce point de vue.

    L’écriture est simple, fluide, élégante et agréable à lire. Elle rend hommage à la splendeur des paysages et à ce pic de la région : le Murevan. Sans tomber dans le guide touristique, l’auteur distille d’ici-de-là le conte d’anecdotes de la région, de descriptions de lieux ou de spécialités culinaires.

    S’il connaît déjà un certain succès au pays des helvètes, je suis certain qu’il va le devenir en France,du moins le mériterait-il amplement.

    02/01/2017 à 21:39 QuoiLire (100 votes, 6.8/10 de moyenne) 2

  • 4/10 Poncifs, personnages caricaturaux, rythme qui ne décolle pas! Bref pas accroché... Dommage l'auteur sait écrire.

    22/10/2016 à 12:21 chouchou (483 votes, 7.6/10 de moyenne) 2