La Cité de l'indicible peur

1 vote

  • 6/10 Jean Ray s'amuse ici à jouer avec les clichés. Ingersham est un petit village anglais tout droit sorti d'un roman d'Agatha Christie ou, plus tardivement, d'un épisode de Barnaby, avec ses personnalités hautes en couleur, ses petits secrets et les morts qui s'y succèdent malgré l'enquête en cours. Nous avons droit également aux fantômes vengeurs, à la lande déserte battue par la pluie, aux bohémiens qui en savent plus qu'ils n'en disent, à un habitant qui meurt de peur... Dommage que Jean Ray termine son roman en mode "allez, passons à autre chose", ce qui vient gâcher en partie l'atmosphère étrange qu'il avait mise en place patiemment jusque-là.

    31/07/2020 à 09:07 Horatio (277 votes, 7.5/10 de moyenne) 1