Hostis corpus

3 votes

  • 7/10 Il manque un petit quelque chose pour que ce livre soit vraiment très bon, c’est dommage car les personnages et le contexte sont bons.

    29/01/2020 à 05:31 tduvi (330 votes, 7.6/10 de moyenne) 2

  • 6/10 Le Vatican et ses intrigues. À l'heure de procéder à l'ostension du suaire de Turin, les hautes sphères de l'Église sont agitées car le précieux objet a disparu. Depuis la Russie, des agents infiltrés cherche à damer le pion à la vénérable institution, par tous les moyens.
    Une construction classique, deux intrigues qui finissent par se rejoindre, servie par une écriture qui ne manque pas de maturité.
    Le roman pèche cependant à se trouver une thèse assez solide pour convaincre les plus exigeants.
    Intéressant, mais sans plus. Si l'auteur était parvenu à mieux "tenir" ses intrigues et à les rendre plus denses, nous aurions entre les main un bon ou très bon livre.
    Il en manque donc peu, et gageons que ce roman prometteur ne soit pas le dernier de Christophe Reydi-Gramond!

    29/05/2018 à 20:56 thibe (125 votes, 7.1/10 de moyenne) 4

  • 6/10 Deux trames distinctes constituent le point de départ de l’histoire qui mêlera donc l’empire russe aux us occultes de la cité du Vatican.

    03/07/2016 à 20:09 chouchou (529 votes, 7.6/10 de moyenne) 5