Le Chant des dunes

(A Song of Shadows)

2 votes

  • 7/10 Pas le meilleur épisode de la série, mais bon quand même.

    12/06/2018 à 16:31 Grolandrouge (381 votes, 6.7/10 de moyenne)

  • 7/10 Le chant des dunes, c'est un peu l'oraison funèbre du personnage fétiche de John Connolly: pas encore complètement mort, mais plus tout à fait vivant, Parker, véritable paratonnerre à embrouilles, en convalescence dans une petite ville du Maine, se trouve parvenu au carrefour de sa destinée d'être à part...
    C'est un Charlie Parker quasi moribond que l'on retrouve ici, au supplice, aussi bien physique que moral, de devoir choisir entre l'angoisse de devoir arrêter ce métier qui le définit, et l'envie, chevillée au corps, de continuer à faire la chasse aux spécimens de la pire espèce, en l'occurrence d'anciens criminels de guerre nazis... Et un nouveau cadavre de trancher pour lui...
    La facilité qu'à l'auteur de se glisser dans la peau de tout un chacun, le décorum contextuel, qui lui permet de mettre l'Histoire au service de son histoire et d'aborder des thèmes de société aussi divers que la question théologique, la responsabilité morale de l'individu au sein d'un groupe, ou celle d'une nation vis-à-vis de son histoire, plus ou moins récente, et de ses ( encombrants) ressortissants, l'incursion dans le domaine du fantastique, autant de labels estampillés Connolly qui jalonnent son oeuvre, que l'on retrouve ici, et la rendent si pittoresque...
    Et au terme de ce treizième opus des aventures de Bird, un repos du guerrier reporté sine die pour notre cher privé, qui verra sa situation, personnelle et professionnelle, évoluer, laissant augurer de nouvelles (més)aventures particulièrement alléchantes...

    01/05/2016 à 14:32 jackbauer (444 votes, 7.1/10 de moyenne) 3