Etrange étranger

1 vote

  • 8/10 Voilà une belle initiative de la part de la Cimade, du Festival International du Roman Noir de Frontignan et de la Manufacture des livres : rassembler 14 nouvelles noires pour soutenir l'action de la Cimade en faveur des réfugiés, notamment. Cette association d'inspiration protestante, née en septembre 1939 pour permettre l'accueil des habitants de l'Alsace-Lorraine après l'entrée en guerre contre l'Allemagne. Depuis, elle a poursuivi cette action et est particulièrement sollicitée ces dernières années avec, entre autres, la guerre en Syrie, et nous rappelle, par son slogan, que "l'humanité passe par l'autre".
    14 nouvelles noires, sous le titre emprunté à Jacques Prévert, Étrange étranger (1951), écrites par des auteurs souvent engagés (comme Sophie Loubière, par exemple), parfois en lien avec le sujet des migrants mais pas toujours.
    La gamme du noir est plutôt étendue, du noir pur (grosse claque avec la très courte mais choquante nouvelle de Sophie Loubière) à du plus léger (Serguei Dounovetz, Bernard Pouy).
    "Il n'y a pas d'étrangers sur cette terre, seulement des êtres humains" : cette phrase qui occupe la 4e de couverture amène à la réflexion, entamée ou prolongée par la lecture du recueil. A découvrir.

    09/01/2016 à 11:05 LeJugeW (999 votes, 7.5/10 de moyenne) 3