Romanzo Criminale

5 votes

  • 7/10 Un bon pavé, plus un témoignage qu'un polar... Beaucoup de personnages, on s'y perd un peu quelquefois. La création du gang, son évolution, ses dissensions internes, l'enquête des policiers, tout est bien analysé et construit. Un bon moment de lecture...

    26/03/2023 à 10:28 Franck 28 (351 votes, 7.7/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Vie et mort de la bande de Magliana qui va prendre le contrôle de Rome durant une vingtaine d'années, par la force et la corruption. Cette organisation mafieuse va régner sur le trafique de drogue, la prostitution, le jeu, etc.. en mettant en place un réseau, des codes, utiliser des malversations en tout genre y compris des assassinats ciblés, d'abord pour prendre le pouvoir et tenter de le garder. En face, la ténacité et le courage d'un flic et d'un juge vont mettre à mal cette organisation. Le contexte historique des années de plomb de l'Italie des années 70 à 90 rajoute à l’intérêt du récit.
    Personnellement, j'ai apprécié cette lecture, on s'attache un peu aux personnages au début, mais la complexité des rouages, des intérêts des uns, des autres, les enjeux, font qu'on s'en détache au fur et à mesure que l'histoire avance. C'est un bon témoignage avant d'être un bon roman.

    22/05/2017 à 11:08 Polarbear (689 votes, 7.8/10 de moyenne) 6

  • 10/10 Ou: Rome. Epoque: milieu des années 70. Qui : un groupe de jeunes voyous. Point de départ d'une histoire de truands narrée comme une épopée. Ces jeunes malfrats vont mettre la main sur Rome durant une vingtaine d'années et régir trafic de drogue, racket en tout genre, proxénétisme... A cela se mêle l'histoire italienne des années 70 à 90, comprenant les "années de plomb", avec groupuscules fascistes, barbouzes sans scrupules, Brigade Rouge... et bien entendu l'enquête des policiers pour mettre fin au règne de ce groupe. Giancarlo de Cataldo s'est en grande partie inspiré de l'histoire de la bande de la Magliana pour écrire ce roman au souffle incroyable. Pas un moment, on ne lâche le livre tellement l'action s'enchaîne à une vitesse folle. On s'attache à tous ces personnages si criant de vérité, taraudés par leurs passions et emportés par leurs actions. Un rythme très nerveux servi par de courts chapitres, avec de nombreuses ellipses temporelles, qui créent un récit haletant. Un très grand polar rempli d'amour et de mort, d'amitiés et de trahisons. Lancez vous à la suite du Libanais, du Dandy et du Froid dans cette terrible aventure humaine. Michele Placido a adapté le roman au cinéma, avec l'aide de l'auteur, remaniant en partie l'histoire, s'attachant moins à certains personnages et perdant, selon moi, ce qui était inévitable, une bonne part de la richesse du livre.

    10/12/2015 à 14:29 LeeWeel (357 votes, 7.9/10 de moyenne) 5

  • 5/10 Un pavé relatant l'histoire de la mafia romaine des années 80, de sa genèse à son auto destruction, c'est alléchant. Pas d'ennui, beaucoup de réalisme pour un résultat final assez froid dans l'ensemble. On est intéressé par la création du gang, ses oppositions internes, ses rapports très durs, alliant complicités et trahisons perpétuelles. On l'est moins par le style, abrupt. Ici, on ne rentre pas dans l'affect, on l'élimine . Je ne suis pas foncièrement client, j'aime sentir un peu d'introspection et de profondeur dans les personnages. Leur nombre nous empêche effectivement de nous les approprier véritablement, je suis resté à distance. Dommage, pas de moments soufflants en ce qui me concerne sur les 730 pages, j'en attendais quelques uns, surtout lorsqu'on évoque ce sujet et que l'on est dans un récit véridique.

    04/05/2009 à 12:51 Xave (233 votes, 6.9/10 de moyenne) 2

  • 5/10 Je n'ai pas accroché. Il n'y a beaucoup de personnages, mais on se contente de les suivre. Ils ne portent que des surnoms. Beaucoup de dialogues, beaucoup de chapitres ont une fin en soi, ce qui ache le récit. Cela manque de fluidité.

    29/04/2008 à 13:17 terramater (305 votes, 6.6/10 de moyenne)