La Comédie des menteurs

(In The Company of liars)

16 votes

  • 8/10 J'ai eu un peu de mal à rentrer dans ce livre et au 3/4 du récit je n'étais pas vraiment convaincu par le procédé. Puis la fin donne tout son sens à la structure de l’énigme sans tomber dans la surenchère. Sobre et efficace. Des personnages crédibles. Une approche intelligente. Une maîtrise bluffante. Un joli trompe l’œil.

    25/04/2017 à 19:34 alcofribas (13 votes, 6.9/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Un bel exercice de style qui reprend le même procédé que celui utilisé par le film Mémento. En effet, nous découvrons la fin de l'histoire pour remonter progressivement le temps et découvrir à la fin du roman le début de l'intrigue. C'est astucieux,très bien construit et les personnages sont attachants. Un bémol néanmoins : pas de rééls coups de théatre au cours du récit ni de fin (ou plutôt de début !) renversante. A découvrir néanmoins.

    19/02/2013 à 18:57 ericdesh (621 votes, 7.5/10 de moyenne) 2

  • 9/10 malgré un début un peu compliqué (le temps de se mettre dans le rythme et de s'habituer à la démarche) c'est un sacré exercice de style que nous offre David Ellis.c'est diabolique d'efficacité et d'originalité

    31/08/2012 à 21:24 Fab (459 votes, 7.9/10 de moyenne) 2

  • 5/10 Je m'attendais à une expérience littéraire car le déroulement de l'histoire se fait à rebours. On commence par la fin pour finir par le début. Mais en fin de compte on se rend compte de rien, c'est très fluide. Il y beaucoup de répétition d'un chapitre à un autre, donc on ne se perd jamais. Concernant l'histoire, c'est relativement bancal et poussif. Rien de bien bon à retenir de cette lecture.

    07/09/2010 à 19:06 terramater (305 votes, 6.6/10 de moyenne)

  • 10/10 Fantastique! La construction est aussi originale que maitrisée, du grand art. Pour ma part je n'ai eu aucun problème à entrer dedans...

    05/07/2009 à 15:04 Memess (262 votes, 7.5/10 de moyenne) 1

  • 5/10 Je reprends l'expression chère à Fredo : ce roman est "un bel exercice de style". Le principe de l'histoire à rebours est intéressant et bien mené mais que je me suis ennuyée ! Je me suis forcée à le terminer parce que bien que connaissant "la fin", je voulais quand même en savoir plus sur "le début". Les personnages ont très peu d'épaisseur et le récit très "hâché" (succession de chapîtres très courts) ne contribue pas à leur donner vie.
    L'histoire ne m'a pas intéressée et je l'ai trouvée assez peu crédible. Restent quelques rebondissements finaux (plus ou moins attendus selon les cas) qui sauvent un peu l'ensemble.

    03/04/2009 à 20:14 Ironheart (535 votes, 7.5/10 de moyenne)

  • 8/10 Une fois apprivoisé le principe de l'histoire à rebours, cette Comédie Des Menteurs est vraiment épatante.

    08/07/2008 à 20:40 erta (99 votes, 7.5/10 de moyenne)

  • 8/10 Totalement bluffant! Un exercice de haute voltige superbement maîtrisé par l' auteur. Une intrigue implacable, semblable aux rouages d' un mouvement d' horlogerie qui tournerait à l' envers mais s' emboiterait parfaitement. Il faut une bonne centaine de pages pour rentrer vraiment dans l' histoire, mais après, le mélange ingénieux de fausses pistes, rebondissements imprévisibles, et autres retournements de situation scotchent le lecteur jusqu' à la fin, impossible à deviner. Un bijou indispensable à tous les amateurs de bons polars, autant aux fans de suspense et de thrillers qu' aux amateurs de "whodunit". Excellent!

    11/03/2008 à 20:53 Norbert (292 votes, 6.8/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Raconter une histoire à rebours est sans aucun doute un exercice de style extrêmement difficile. David Ellis parvient non seulement à nous fournir une intrigue, mais plus encore il nous mène sur des fausses pistes et introduit peu à peu de nouveaux éléments, des rebondissements, ... La même phrase, reprise à divers moment du récit, peut alors prendre différentes significations. Un roman déroutant et abouti.

    29/02/2008 à 13:00 Hoel (811 votes, 7.7/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Je me suis laissée complètement prendre au jeu de cette comédie des menteurs, entre rebondissements et fausses pistes, David Ellis a réussi à me scotcher à son livre pour connaitre le fin mot du début de l'histoire.

    24/01/2008 à 09:32 montse (237 votes, 7.7/10 de moyenne) 1

  • 10/10 Sur le prinicpe de "memento", une grande réussite où le mode de narration à rebours est entièrement maîtrisé. Un polar excellent du début à la fin (ou plutôt de la fin au début) qui offre un plaisr de lecture rare !

    29/10/2007 à 13:25 ktooropk (4 votes, 9.8/10 de moyenne) 1

  • 6/10 Un livre original, grâce à son récit à rebours, bien mené. Il est vrai que la lecture mérite un brin de réflexion et de concentration, mais il est aussi vrai que tout s'éclaire parfaitement dans les dernières pages. L'histoire en elle-même est cela dit assez banale et on l'oublie assez rapidement une fois le livre refermé.

    03/07/2007 à 21:49 mamboo (309 votes, 6.9/10 de moyenne)

  • 8/10 Il ne faudrait pas oublier de signaler que la lecture de se livre n'est pas des plus simples.
    Une difficulté qui s'estompe au bout de 80 pages mais il faut bien s'accrocher.

    08/05/2007 à 12:33 Fredo (966 votes, 7.9/10 de moyenne)

  • 8/10 Malgré un début un peu embrouillé, on se laisse prendre au jeu de cette remontée dans le temps, l'explication finale se trouvant bien entendu dans les premiers jours de cette affaire !

    30/04/2007 à 23:54 Sybil (642 votes, 7.5/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Epatant ! La construction de ce récit à rebours est diabolique et superbement maîtrisée, les retournements de situation parfaitement introduits. Chapeau !

    17/04/2007 à 22:32 Nico (289 votes, 7.4/10 de moyenne) 1

  • 10/10 Sans exagérer, c'est le meilleur polar que j'aie lu depuis très, très longtemps. A la manière du film "Memento", le récit est construit à l'envers, de la fin au début, ce qui est loin d'être un gadget. David Ellis exploite de façon miraculeuse toutes les possibilités qu'offre cette structure, multipliant les fausses pistes, les chausse-trapes et les rebondissements, sans jamais négliger la profondeur et la complexité de ses personnages (notamment les deux femmes au centre de l'histoire, l'écrivain Allison Pagone et l'agent du FBI Jane McCoy), ni l'incroyable densité de l'intrigue.
    Quoi qu'il arrive, quoi que vous croyiez deviner, vous finirez toujours par être pris de court à un moment ou à un autre. Un moment de lecture purement jouissif !

    09/04/2007 à 09:56 Dodger (444 votes, 7.7/10 de moyenne) 1