Le Joker en main

(The Joker in the Pack)

1 vote

  • 5/10 C’est, à mon goût, élaboré très vite, écrit très vite, et si la lecture de cet opus se fait également rapidement, je suis déjà certain que je l’oublierai vite. Des points positifs, comme des rebondissements intéressants et une histoire qui a été correctement « charpentée » en amont, côtoient des éléments négatifs à mes yeux (une « héroïne », comme souvent chez James Hadley Chase, si chaude que ça en devient énervant voire ridicule, au point que même une poivrière éveillerait en elle des fantasmes ardents ; une vision simpliste et caricaturale du vaudou ; des références à la vie opulente que mène Helga Rolfe qui en deviennent crispantes en raison de leur étalage et leur stérilité, etc.). Je retenterai d’autres ouvrages de cet écrivain, avec toujours cette petite pincée au cœur, en me demandant où est passé cet auteur que j’avais adoré dans « Pas d’orchidées pour miss Blandish ».

    15/02/2017 à 08:14 El Marco (2454 votes, 7.4/10 de moyenne) 2