Après le déluge

(Hell or High Water)

3 votes

  • 9/10 La Nouvelle-Orléans, après le passage de l'ouragan Katrina, c'est la désolation. Nola, journaliste au Times Picayune, section loisirs, voit une opportunité de s'extirper de la morosité ambiante quand on lui confie une enquête sur les délinquants sexuels en liberté dans la cité dévastée. Depuis la loi Megan, les délinquants sexuels sont fichés, même si c'est sans distinguo entre le simple exhibitionniste et le pédophile prédateur. Or, après le passage de l'ouragan, ils se sont éparpillés dans la nature, et sur les 1300 fichés, seuls 800 ont été retrouvés. Pour rajouter à la tension ambiante, des jeunes femmes disparaissent dans le Vieux Carré, et sont retrouvées mortes, mutilées après avoir été violées. Nola, personnage à fleur de peau, auquel on s'attache immédiatement, mène l'enquête pour sortir un article marquant, celui qui lui permettra peut être d'occuper de devant de la scène, et réaliser son rêve, être recrutée par le New York Times. Son histoire personnelle, ses origines, la religion, sa vie sociale, les relations avec ses amies, sa mère, cubaine un peu bigote, mais qui a tout sacrifié pour sa fille, ses amants, aussi furtifs qu'intenses, avec lesquels elle finit par se mettre en danger, tout est sous haute tension. Il est question de l'Histoire de la N-O, des relations entre les différentes communautés, de la difficile réinsertion des délinquants sexuels, sans prendre partie, Joy Castro nous incite à la réflexion. C'est très bien écrit, je me suis régalé. La fin surprenante éclaire le récit. Dans les dernières pages, je me disais "pourvu que ce soit une série, pourvu que je puisse retrouver Nola.. " Je suis à la fois rassuré, et avide de lire le suivant "Au plus près".

    27/03/2019 à 09:59 Polarbear (478 votes, 7.9/10 de moyenne) 4

  • 6/10 Cette évocation de la Nouvelle-Orléans post Katrina est intéressante mais le traitement des rencontres d'une jeune journaliste avec des délinquants sexuels l'est beaucoup moins.

    08/09/2016 à 18:40 TaiGooBe (186 votes, 7.6/10 de moyenne) 2

  • 7/10 1er roman intéressant. L'histoire donne une autre image de La Nouvelle-Orléans que celle habituelle et apporte un éclairage peu connu,pour moi, sur la place de la communauté hispanique.
    Après Katrina une jeune journaliste enquête sur les délinquants sexuels et la Loi Megan qui permet de les ficher.
    Même si je n'ai pas totalement accroché,du moins au début au perso de Nola superficielle et un peu réac au 1er abord, j'ai terminé plutôt conquis.Je me suis fourvoyé sur les motivations de Nola et la fin est assez surprenante pour un 1er volume d'une série.

    21/08/2016 à 22:41 Fab (460 votes, 7.9/10 de moyenne) 4